lectures de l'été

Publié le par martine chiorino

lectures de l'été
lectures de l'été
lectures de l'été

Allez hop, il fait chaud, c'est canicule, rester au maximum à la maison avec boissons fraiches, glaces, glaçons et bons livres est le projet d'actualité, du moins pour ceux qui sont en vacances !

Trois BD vivement conseillées sont à notre chevet :

-Thierry GUITARD "tout ou rien"
Thierry Guitard a bossé comme illustrateur pour Rock n'Folk, c'est ainsi que je l'ai connu et aimé (étant abonnée à RnF depuis plus de 30 ans...). Et lorsque j'ai découvert sa bio dans une brocante à 2 €, je n'ai pas hésité. Et c'est vraiment bon, déjà son style est inimitable, descriptif et dynamique à la fois, avec des aplats colorés un peu déco. C'est bien raconté, rythmé et attachant. Et ça cause de musique !
-Jérôme RUILLIER "les Mohamed"
Déjà, l'auteur est un local de l'étape (Voiron, près de Grenoble), que j'ai connu par sa superbe BD sur sa fille trisomique "le coeur-enclume". Qui, soit dit au passage, est un indispensable...Bref, ça vous fait donc deux BD de lui à lire, en fait.
Pour cet opus ci, sorti en 2009, il a adapté l'ouvrage documentaire de 1997 de Yamina Benguigui "Mémoires d'immigrés : l'héritage maghrébin". C'est un pavé de près de 300 pages, dont on ne sort pas indemne, et qui fait écho au livre suivant, d'ailleurs. En trois parties (les pères, les mères, les enfants) on découvre des parcours de vie, à la fois divers et semblables parce que l'exil et le déracinement sont les points communs de toutes ces vies. Et c'est souvent déchirant.
Je l'avais déjà lu et relu, et j'ai eu la chance de le trouver pour...zéro € dans un "passe-livre" (cabane à dons de livres). A lire toutes affaires cessantes.
-Joann SFAR "comment maigrir"
Les carnets de Joann Sfar existent depuis 2002. Bon, ben voilà, ça fait 20 ans, ce qui ne nous rajeunit pas. Mais comme on le sait, quand on aime on a toujours 20 ans. Et le tome 16 sort là tout de suite, il va de septembre 2020 à octobre 2021. Ces carnets, doux mélanges de collages improbable de dessins croqués sur le vif, de bouts de BD, de récits type journal intime, de réflexions philosophiques et religieuses (Sfar a une maitrise de philo) et de plein d'autres trucs bien savoureux sont un plaisir constant et renouvelé pour les yeux et le cerveau. On en reprendra bien pour 20 ans de plus !
Que dire de plus? Impossible de résumer le truc, c'est Sfar, voilà tout...On y apprend qu'il a 50 ans, qu'il vit une nouvelle histoire d'amour avec la comédienne Louise Lacoste et qu'ils ont eu un bébé...Sinon, c'est toujours intelligent voire brillant, mais plus nostalgique voire pessimiste que les précédents carnets. Ca reste (un autre paveton de) 400 pages de bonheur, ne passez pas à côté.
(et celui-là je l'ai découvert à la -très chouette- librairie "le Baz'art des mots" d'Hauterives ou nous étions en sortie expos et l'ai acheté dans la foulée, hop, plein pot)

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article