c'est ici, c'est festival !

Publié le par martine chiorino

c'est ici, c'est festival !
Le Cabaret Frappé de Grenoble revient en 2022 pour sa 23ème édition !
En plein centre-ville de Grenoble, le Jardin de Ville donne au Cabaret Frappé ses couleurs si particulières marquées à la fois par la convivialité et l'intimité du lieu.
Plusieurs artistes sont  des locaux issus de La Cuvée grenobloise, dispositif d'accompagnement porté par l'association Retour de Scène, en charge de la programmation de la scène locale du Cabaret Frappé.
Au programme :
Animations :
-Grands jeux du Monde de 17h à 20h
Un moment proposé par la Maison des jeux.
-Lectures frappées à 18h
Une sélection proposée l'équipe du Printemps du Livre (Bibliothèque municipale de Grenoble).
-Maquillage artistique de 19h à 23h
-Stands de la Ville de Grenoble
17h-23h30 : Grenoble Capitale Verte de l'Europe 2022
18h-22h30 : Budgets participatifs
Concerts :
Du 15 au 20 juillet, retrouvez Aamiral, SGO & Joao Selva, Makoto San, Adèle & Robin, Emergences, Divercities, LMZG, Luiku, Noga Erez, Nemo Nebbia, QuinzeQuinze, Aurus, Terrenoire, Anita Dongilli, Essah Yassuke, Soumeya, Ossem, Ichon, Aloise Sauvage, Bal Marmaille, Bobato, Cima Funk...
 
Bref, nos conseils :
Le 15 à 19H AAMIRAL, duo cool local.
Le 17 à 22H NOGA EREZ : ça, c'est le concert à ne pas manquer !
L'israelienne ne peut que vous séduire avec son électro-pop dynamique et gouteuse.
La soirée obligatoire du festival !
Le 19 à 222H30 ALOISE SAUVAGE : la danseuse et circassienne nous a vraiment emballées avec son rap/spoken world /synthé-pop brillant
, bien mis en valeur par des clips superbes. Elle est actrice, aussi...Et homo...Elle a fait les 1ères parties d'Eddy De Pretto...Son hit est Jimy.
Bon, voilà que du coup on s'aperçoit qu'on a pas parlé d'elle avant, quelle honte !
Il ne vous reste plus qu'à aller la voir en live.
 
Le reste est dispensable ou à éviter, comme Terrenoire, vu et c'est vraiment pas bon ou Bobato, particulièrement horrible. Faut pas se mentir, le cabaret frappé rétrécit comme une peau de chagrin (moins de dates, moins d'artistes d'envergure, moins de scènes...y'a que la bière qui coule toujours plus à flot) et la qualité qui a chuté violemment avec la gratuité continue de baisser...Mais bon on va pas cracher dans la soupe alors que Noga Erez passe !!!
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article