du bon gros son à se mettre dans les oreilles !

Publié le par martine chiorino

du bon gros son à se mettre dans les oreilles !

Donc revenons sur la programmation de la Hellfest, et causons des groupes que l'on a remarqué, des concerts dispo sur le net, des groupes français présents, des noms des groupes, et des promos diverses liées au festival !
Rappelons que pour cette édition double, c'est 350 groupes et 450 000 spectateurs.

Déjà, promo FNAC à 4 cd pour 20 euros avec une rubrique "métal" bien fournie, qui va de grand anciens et classiques du genre comme Alice Cooper, Scorpions, Black Sabbath et Metallica, à des "nouveaux" comme Ghost, en passant par Epica, Lamb of God et nos chéris les Dropkick Murphys, bref environ 500 références : impossible de ne pas y trouver votre bonheur !
De plus, certains autres cd (500 références aussi) sont à prix réduit spécial fête de la musique à partir de 9,99 € (Alestorm, Iron Maiden, Wardruna, Ghost encore...).
Et enfin si vous achetez certains albums, vous vous verrez offrir le guide archives spécial Hellfest "métal Back to hell !" d'une valeur de 7 euros. Donc une belle promo !
Ainsi que je l'ai déjà dit, ces guides sont d'excellent qualité.

Présentation éditeur du livre :
Après deux années blanches, sans concerts ni festivals, le métal est à nouveau sur la brèche, avec un Hellfest démultiplié avec le géant Metallica en tête d’affiche. On se doute que toutes ces formations ne jouent pas la même musique et qu’il y a entre eux de nombreuses différences stylistiques. Au-delà d’une certaine répartition, selon les genres, matérialisée par les différentes scènes et tentes du megafestival et que l’on retrouve ici, ce Back to Hell ! va tenter de détailler plus finement tous ces sous-genres.

du bon gros son à se mettre dans les oreilles !

Ensuite, pour cette année encore Arte est partenaire de la Hellfest, et vous pouvez donc voir certains concerts en live. Puis ces concerts seront disponibles en replay sur le site d'Arte plusieurs mois (lien en dessous).
Nous avons écouté et vous conseillons :
-Dropkick Murphys un mélange de musique celtique et de sons trapus, on a déjà parlé d'eux, on les aime pour leur fougue et leur côté engagé.
-Alestorm c'est pirate des caraïbes au pays du métal, c'est fun, c'est décalé. Déjà, pour s'appeler "tempête de bière" faut avoir un certain sens de la dérision, mais reste que c'est très bon et pro en diable (c'est le minimum syndical à la Hellfest).
-Cro-mags bon, là, c'est du lourd, ça dépote, ça débouche les oreille, un groupe fondé dans les 80's hardcore, des sets à fond, un son énorme.
-Frank Carter and the Rattlesnakes est notre grande découverte de cette édition du Hellfest. On a été impressionnées par leur set, et en plus, découvert qu'ils sont engagés. C'est un groupe de lads anglais (pléonasme ?) dont le chanteur rouquin et tatoué des pieds à la tête déchire sur scène (ils sont réputés pour leurs shows puissants). Le groupe est connu pour créer un environnement safe, inclusif, égalitaire et respectueux lors de leurs concerts. Le chanteur, sur certains titres, appelle les seul.e.s fans femmes et non-binaires a crowdsurfer, ou demande aux spectateurs de créer des pits pour les femmes.
En 2019 Carter a dit  : "les spectacles de rock sont dominés par les hommes depuis des années-tous les groupes doivent travailler au fait de donner du pouvoir aux femmes".

Pour finir, petit mot sur la prog' (ou le line up) du festival, en rappelant que la Hellfest c'est 6 scènes ! (programme complet lien en bas).
Pour la seconde partie du festival, chaque soir une tête d'affiche incontournable : Scorpions, NIN (nine inch nails), Gun's and roses et enfin le dernier jour l'apothéose avec Metallica.
Que demande le peuple ?
Sinon, sur l'ensemble du Hellfest, pas mal de petits français dont de grands anciens, entre autres : Gojira, les Washington Dead Cats, Guerilla Poubelle, Ugly Kid Joe, Tagada Jones, Burning Heads, les Sheriff, et last but not least  As a New Revolt les locaux d'ici qu'on aime (ben...ils sont bons !) et qu'on est contentes de voir jouer à Clisson, c'est une consécration !
Sinon, on note les sets de Bring Me the Horizon, Killing Joke, Bullet for my Valentine, Dropkick Murphys, the Exploited, Epica, Judas Priest, et bien sur Deep purple ! Ca vous fait quelques noms pour aller jeter une oreille dessus.
A propos de noms, je suis toujours étonnée par la créativité des groupes pour trouver leur...patronyme.
Petit florilège :
-Five Finger Death Punch : à quatre doigts, ça marche pas ?
-Heart Attack : des promesses, toujours des promesses...
-Suicidal Tendencies : ceux là c'est des anciens, je les ai vus en live.
-un bouquet de trucs ayant rapport avec la mort et les cadavres comme : Necrophobic, Necrowretch, Cadaver, Rotting Christ, Coroner, Skeletal Remains, Kadavar, Carcass...
-Year Of No Light : un concept d'anti science physique assez perturbant quand on y réfléchit.
-Jesus Piece, qui passe le même soir que Walls of Jericho...
-Dead Heat : de mise vu la canicule et les centaines de malaises au festival, dus à la chaleur.
-la palme du nom le plus WTF revenant sans conteste à : Brutal Sphincter, qui passe d'ailleurs  juste après Rectal Smegma, coïncidence ?
Après, vous avez un lien avec tous les noms de groupe, amusez vous !

Enfin répondons à cette question souvent posée : "si tu avais pu aller à une soirée, laquelle ?".
Ben la 1ère, le 17 juin, sur la scène mainstage 1, et en gras pourquoi :

  • 23h35-0h50 : Deftones
  • 20h50-22h05 : The Dropkick Murphys
  • 18h40-19h40 : The Offspring 
  • 16h45-17h30 : Frank Carter and the Rattlesnakes
  • 15h05-15h50 : The Inspector Cluzo
  • 13h35-14h15 : Burning Heads 
  • 12h05-12h45 : Ferocious Dog
  • 11h05-11h35 : Frog Leap
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article