séance ciné gay en approche

Publié le par martine chiorino

séance ciné gay en approche

UN VISA POUR LA LIBERTE : MR GAY SYRIA est sorti sur les écrans français !
Il faut aller le voir.

Le lundi 16 mai au cinéma le club à Grenoble soirée spéciale à 20:00 : projection du film en présence des associations Vues d'en face, ADA (Accueil Demandeurs d'Asile), Amnesty International, SOS Homophobie et Le Refuge.

Un film de Ayse Toprak de 2018
Documentaire 88 min
Allemagne, France, Turquie
Prix et Sélection Officielle
GRAND PRIX DOCUMENTAIRE – Festival Chéries-chéris (Paris)
PRIX DES DROITS DE L’HOMME – Festival du film de Sarajevo
PRIX DU MEILLEUR DOCUMENTAIRE – Festival Rose Filmdagen (Amsterdam)
PRIX OCANA POUR LA LIBERTÉ – Festival du film européen de Séville
PRIX HUGO D’ARGENT – Festival du film de Chicago
Synopsis
Syrien, réfugié et homosexuel, Husein, 24 ans vit exilé en Turquie en ayant dû laisser sa fille derrière lui afin d’échapper à une mort certaine. Entre survie et peur, une opportunité s’offre à lui : participer au concours Mr Gay World en Europe afin de sensibiliser le monde à la situation des personnes LGBT en Syrie. Mais pour aspirer à la liberté, il lui faudra d’abord une chose : obtenir un visa. 

"En 2016, la réalisatrice turque Ayse Toprak a suivi pendant six mois le syrien Mahmoud Hassino, réfugié à Berlin depuis 2014, militant anti-régime et activiste LGBT, qui rêve alors d’envoyer un réfugié syrien au concours Mr Gay World. Pour « susciter l’intérêt du public », faire connaître la situation des exilés homosexuels de son pays mais aussi lancer une campagne afin de leur permettre de quitter la Turquie, terre sans horizon et hostile aux personnes LGBT.  Ayse Toprak brosse les portraits de Mahmoud Hassino et de trois candidats, Omar, Wesam et Husein.
Husein est confronté au refus du précieux visa et reste coincé à Istanbul, violenté par son père lorsque ce dernier découvre sa participation au concours. L’épilogue est sombre : Husein est chassé de chez ses parents, son épouse décide de rentrer en Syrie avec leur petite fille. Mais depuis la fin du tournage, il y a presque six ans, l’horizon s’est éclairci.
En 2018, Husein et son ami Wesam, arrivé deuxième au concours Mr Gay Syria, ont trouvé refuge à Marseille grâce à l’ONG turque de soutien aux demandeurs d’asile Asam, qui collabore avec l’ONU. Quelques mois après leur arrivée en France, tous deux ont obtenu une carte de résident d’une validité de dix ans."

Publié dans cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article