triste...

Publié le par martine chiorino

triste...
triste...
triste...
triste...
triste...

Lawrence Weiner est mort le . C'était un artiste américain, l'une des figures centrales de l'art conceptuel. Sa découverte a été un de mes plus grands chocs artistiques, avec Basquiat et Jean Pierre Raynaud...Il a exposé à Villeurbanne, ou j'ai acheté le badge "moi + toi & nous" en photo ci-dessus, tiré à 2 500 exemplaires : je possède donc un petit Weiner !

Autodidacte, le texte est la meilleure forme de présentation de son travail.
Sa déclaration d'intention :
« - 1. L'artiste peut construire le travail - 2. Le travail peut être fabriqué - 3. Le travail peut ne pas être réalisé - Chaque proposition étant égale et en accord avec l'intention de l'artiste le choix d'une des conditions de présentation relève du récepteur à l'occasion de la réception ».

Lawrence Weiner présentera indifféremment l'oeuvre réalisée par lui-même ou par quelqu'un d'autre) ou son énoncé. Ce qu'il faut bien comprendre c'est que dans tous les cas, un texte exposé par Lawrence Weiner n'est pas l'énoncé d'un projet, mais la forme textuelle de travaux déjà réalisés. Le texte étant, pour Lawrence Weiner, la meilleure forme possible, puisque c'est la seule qui permette au destinataire de re-réaliser, ou pas, ce qui est décrit.

Publié dans art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article