je l'ai vu, ça m'a plu...

Publié le par martine chiorino

je l'ai vu, ça m'a plu...

La fracture, film de Catherine Corsini avec Valeria Bruni Tedeschi, Marina Foïs, Pio Marmai, Assiatou Diallo Sagna.
Nous sommes donc allées voir ce film et nous l'avons juste adoré. Bon, une fois ça posé, que dire pour vous convaincre d'aller le voir ?...Parce que oui, il faut aller le voir.
Déjà, on avait aimé La Belle Saison, film de la même...Et qui est cette même ?
Catherine Corsini est une des plus célèbres réalisatrices françaises, une auteure majeure, elle a réalisé une douzaine de longs métrages. Elle est féministe et engagée à divers titres : elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel. Elle est homo. Elle a traité de façon directe de ces thèmes dans la Belle Saison. La fracture, son dernier long, a d'ailleurs reçu cette année à Cannes la Queer Palm. Ce prix récompense un film pour son traitement des thématiques LGBTQIAA+ : relations homosexuelles, bisexuelles, ou représentation de personnes transgenres, intersexes.

La fracture de quoi ça cause en fait ?
Le pitch :
Au cours d'une nuit hivernale de 2018, Raf (Valeria Bruni Tedeschi), au bord de la rupture avec Julie (Marina Foïs), se fracture le bras et se retrouve aux urgences d'un grand hôpital parisien. Dans le même temps, Yann (Pio Marmai), arrive blessé d'une manifestation de gilets jaunes. Ces trois personnages vont se retrouver confrontés à une atmosphère pesante et troublée dans un service d'urgence en saturation.
La fracture, c'est un titre à double détente : c'est à la fois celle sociale (les gilets jaunes) et plus prosaïquement celle du coude d'une des héroïnes. Et c'est un récit à construction classique : un lieu (les urgences d'un hopital) + un temps (une nuit) + une action (le couple qui bat de l'aile). C'est aussi une rencontre de trajectoires, on sait que les personnages ne font que se croiser et que leurs interactions, éphémères, seront sans lendemain.
Sinon, c'est très souvent hilarant, les rôles principaux font feu de tout bois. Valeria Bruni-Tedeschi a de l'abattage, c'est certain. On la savait douée dans tous les registres, elle confirme ici le bien qu'on pensait de son travail de comédienne. Elle nous ballade entre exaspération et attendrissement pour son personnage (énervant au plus haut degré) qu'on finit par adorer détester. Les rôles secondaires ne déméritent pas, on a été en particulier bluffées par
Assiatou Diallo Sagna, qui joue ici une infirmière et qui n'est pas une comédienne professionnelle, mais une "vraie" soignante, elle crève l'écran. N'oublions pas Marina Foïs et Pio Marmaï, les têtes d'affiche et compères de Valeria Bruni-Tedeschi qui sont à l'unisson avec elle, un trio de choc qui fonctionne à merveille.
Les péripéties qui se succèdent aux urgences ne surprendront aucune personne qui y aurait fait une fois un séjour, ça sent le vécu ! Juste on a un effet catalogue avec l'accumulation de situations typées en si peu de temps, mais c'est la réalité, aucun doute là dessus. Je ne comprends pas les journalistes qui ont quasi accusée Catherine Corsini d'affabuler sur les faits qu'elle décrit, franchement...?
Les dialogues sont très bien écrits, vivants et gouteux à la fois. La caméra nous ballade en mode documentaire sans être intrusive, on est dans l'action sans avoir un sentiment d'étrangeté ou de voyeurisme. Les situations sont réalistes sans être pesantes ou didactiques (petit bémol sur la prise d'otage, un peu superflue).
Et, surtout, le fait que cela soit un couple de femmes dont on parle est ici un non sujet. Le couple Raf / Julie (une auteure de BD / une éditrice)  fait peu ou prou référence à celui formé par Catherine Corsini avec sa compagne Elizabeth Perez qui est aussi sa productrice, Mais pour autant ce n'est pas le sujet du film, cela s'inscrit en filigrane d'un récit puissant et solide, souvent drôle, touchant, charmant par instant, défendu par des comédien.nes habité.es et en osmose.
Ne passez pas à côté d'un vrai bon moment de cinéma, allez voir la Fracture !

Publié dans cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article