MP#88 c'est tout bô, c'est oulipo !

Publié le par martine chiorino

MP#88 c'est tout bô, c'est oulipo !

Un petit mot sur le dernier Goncourt,  l'anomalie, roman d'Hervé Le Tellier, membre de l'OuLiPo.

Hervé Le Tellier, né à Paris en 1957 sous un nom qu’il préfère garder pour lui, est l’auteur prolifique de trente-huit livres variés : romans, poésie, théâtre. Lauréat du Goncourt et best-seller surprise de l’année 2020 avec « l’anomalie », cet ex-journaliste scientifique fut de 1991 à 2018 animateur sur France Culture.
Il est aussi depuis trente ans membre de l’OuLiPo (ouvroir de littérature potentielle), ce groupe ludique d'amoureux du verbe et des contraintes créatives, association dont il préside aujourd’hui les assemblées. Georges Perec en était un membre fondateur, et nous avons déjà parlé ici de Clémentine Mélois, qui est en membre. (liens en bas)

L'anomalie est un roman habile, à la frontière d'une SF à la X-files : un Boeing 787, d'Air France de la ligne Paris-New York, se pose deux fois à 106 jours d'intervalle, en mars 2021 et en juin 2021 avec les mêmes passagers à bord. C'est bien sûr l'anomalie.
Le roman, qui convoque aussi bien Perec (forcément!), le guide du routard galactique que Matrix ou Manifest, fait donc rentrer une certaine forme de SF dans une collection classique. Le récit, habile, interroge notre perception du monde : l
a science, la philosophie et la théologie s'y mélangent, se côtoient et se répondent.
Sur la forme, chaque personnage possède sa voix propre, et est associé à un genre littéraire dont l'auteur reprend les codes avec à chaque fois une réelle maitrise, entre hommage et pastiche. Ainsi se juxtaposent des passages type roman psychologique, roman policier, roman d'espionnage, littérature blanche classique.

Qu'est-ce qui, pour nous, est essentiel ? Qu'est-on prêt à sacrifier ? Pour quoi est-on prêts à se battre jusqu'au bout ? Qu'est-ce qui est vraiment accessoire dans nos vies ?

Lisez l'anomalie.

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article