livre

Publié le par martine chiorino

livre

A lire, à réfléchir...

"Beaucoup de choses étaient fausses dans ce qu'on a appris à l'école : on vivait avec l'idée que les femmes s'étaient occupées de la maison et des enfants et donc ont été empêchées de faire des choses et de participer à l'Histoire. C'est faux et ça a même un nom, c'est le mythe de la femme empêchée", explique la journaliste et romancière Titiou Lecoq, autrice de "Les grandes oubliées : pourquoi l'histoire a effacé les femmes".

"En travaillant sur l'histoire des femmes, les historiennes sont toujours suspectées d'être militantes. Pourquoi l'histoire des femmes serait-elle militante alors que l'histoire qu'on apprend, qui est masculine et non mixte, ne serait-elle pas aussi une forme de militantisme ?", s'interroge d'ailleurs Titiou Lecoq.

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article