un peu de vexillologie...

Publié le par martine chiorino

 un peu de vexillologie...

La vexillologie n'a rien à voir avec le fait d'être susceptible, c'est l'étude des drapeaux et pavillons, du latin vexillum, nom de l'étendard dans les armées romaines.

Donc, parlons des drapeaux LGBT+.

Dans la vue ci-dessus, prise à la gay pride de Grenoble, nous avons de gauche à droite :
le drapeau trans (replié), le rainbow flag, le drapeau lesbien, le drapeau pansexuel, et le drapeau asexuel.


Tout le monde connait le rainbow flag, le premier créé et le plus répandu à travers le monde, voyons son histoire.

 un peu de vexillologie...

Le premier drapeau arc-en-ciel utilisé comme symbole LGBT a été conçu par le graphiste et militant américain Gilbert Baker, alors âgé de 27 ans, à San Francisco, . L'origine du drapeau n'est pas claire : il est possible qu'il ait été inspiré par la chanson Over the Rainbow chantée dans Le Magicien d'Oz par Judy Garland ou destiné à représenter par la diversité des couleurs la diversité des orientations sexuelles.

La première version du drapeau comportait huit bandes. Gilbert Baker avait donné à chacune des couleurs une signification, comme défini ci-dessus.

Lors de la marche organisée en novembre suivant pour protester contre l'assassinat de Harvey Milk, le premier élu ouvertement gay de San Francisco, il est produit des versions à sept bandes car le rose n'est pas disponible industriellement. Ensuite, Gilbert Baker fait supprimer le turquoise, pour maintenir un nombre pair de couleurs : le drapeau a alors six bandes (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet) et devient définitif.

Le drapeau est rentré dans les collections du MoMA (Museum of Modern Art) de New York en 2015.

Et donc, il a beaucoup de descendants : pour les connaitre, lien en bas.

Mémorial en hommage à Gilbert Baker, Place des Émeutes-de-Stonewall. Paris, Le Marais.

Mémorial en hommage à Gilbert Baker, Place des Émeutes-de-Stonewall. Paris, Le Marais.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article