un peu d'art...

Publié le par martine chiorino

un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...

Jordane Saget, dit J3, est un artiste contemporain / street artist parisien.

Il a développé un style visuel unique, fondé sur un trio de lignes évocatrices et énigmatiques, devenant un élément distinctif dans l’univers du street art parisien. Depuis 2015, il sillonne les rues de Paris pour dessiner à la craie ou au blanc de Meudon ses lignes. En quelques années, il a créé ainsi près de 2000 oeuvres, éphémères ou permanentes, y compris dans le métro (voir diaporama au dessus).

Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions et de collaborations avec divers créateur.rices, entreprises et organisations : Jean-Charles de Castelbajac, Agnès b. (photo en haut), Les Enfoirés, Peugeot…
Si vous voulez en savoir plus, liens pour une grande interview en bas et pour une vidéo de l'artiste en action !

Pendant le confinement, il a customisé grâce à une tablette graphique plus de 350 photos envoyées sur Instagram ou Facebook par ses fans et prises depuis leurs fenêtres (voir diaporama en bas). Ce qui lui a permis de continuer à créer malgré le confinement.
Ces photos retouchées ont été publiées dans  son premier livre « 56 jours », vendu au profit des Restos du coeur.

Comment en est il venu à ces entrelacs de lignes ?
"Quand j’étais petit, je cherchais comment créer du beau. J’aimais les formes géométriques à la façon de Vasarely, et reproduisais dans les marges des lignes droites, des triangles, des carrés. Je cherchais une sorte de formule magique mathématique pour que ce soit beau. J’ai essayé inlassablement de mélanger des carrés et des triangles sur papier mais cela restait imparfait. Le temps s’est écoulé et j’ai commencé à pratiquer le tai-chi-chuan et à m’intéresser de plus près à la pensée chinoise. J’ai donc décidé de m’inspirer dans mes dessins des mouvements du tai-chi-chuan et de les restituer sous forme de S. Au fil de mes croquis, j’ai bien réfléchi au sens de ces lignes courbées et j’ai trouvé diverses interprétations : le flux, l’énergie, la connexion."

un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...
un peu d'art...

Publié dans art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article