le festival d'enfer !

Publié le par martine chiorino

le festival d'enfer !
le festival d'enfer !

Bien sur, je veux parler de la HELLFEST sur laquelle j'écris chaque année...
Le festival étant annulé, il est remplacé par une version digitale HELLFEST FROM HOME.
Les réjouissances démarrent le 17 à  18 H 15. Le programme complet est dispo en ligne sur le site du festival (lien en bas).
A travers une carte interactive (image en haut) et à l’aide d’un petit avatar, les festivaliers auront l’occasion de se déplacer partout sur le site du Hellfest. Une itinérance complètement immersive pour que le public retrouve ses repères.
En attendant, vous pouvez comme mise en bouche regarder le documentaire OPEN THE DOORS : HELLFEST grâce au lien en bas.

Au menu :
-des shows live inédits
-des reportages (arte)
-des tutos cuisine, tutos cocktails avec des chefs
-des masters class
-des interviews d’artistes
-du merchandising exclusif

  • Une partie live proposera douze mini-concerts pour retourner vos écrans, avec une sélection de groupes français underground : 7 Weeks, Celeste, Dirty Fonzy, Hangman’s Chair, Hexecutor, Loudblast, Pogo Car Crash Control… produits dans les lieux les plus insolites du festival (The Altar, The Warzone, The Temple ou The Valley). Des performances, allant du black métal au trash en passant par le pagan et le punk hardcore, filmées avec des drones pour un résultat qui promet d’être sensationnel.
  • Une mainstage, en partenariat avec Arte présentera des shows complets de 45min minimum, là encore avec une dizaine de groupes français et européens : Jinger, Ensiferum, Crisix, Tagada Jones, No One is Innocent, Laura Cox Band, Frustration, Shaargot.
  • Des contenus alternatifs, puisqu’on le sait : « lorsqu’on est en festival on ne fait pas que de la musique : on boit, on va au centre de restauration, on essaye des guitares, on va sur les stands des partenaires… ». C’est pourquoi, on trouve une offre gastro : « Il y aura trois, quatre recettes de cuisine proposées par un artiste de la scène métal qui rencontre un chef ayant une affinité avec les musiques extrêmes » et « une carte de cocktails avec le nom des scènes ». En somme, des contenus drôles et décalés pour connecter nos sens à l’univers du Hellfest.
     

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article