(jeu#111) les fonds marins sont à votre portée...

Publié le par martine chiorino

(jeu#111) les fonds marins sont à votre portée...
(jeu#111) les fonds marins sont à votre portée...
(jeu#111) les fonds marins sont à votre portée...
(jeu#111) les fonds marins sont à votre portée...

Voici ATLANTES, un jeu venu de l'est.
C'est un jeu de cartes et de combinaisons, avec un peu de deck building, du russe Ivan Tuzovsky, pour 1 à 4 joueurs et une durée d'une grosse heure.
Il est donné pour un poids de 2,35/5 sur BGG.
Vidéorègle éditeur lien en bas

-c'est qui qui l'a fait ?
Sorti à l'origine sous le titre AQUATICA, il a été édité par COSMODROME, un des tous meilleurs éditeurs de jeux russes, que nous avions repérés à ESSEN. Nous avions joué à NATIVES, leur sortie de l'époque (2017) sur leur stand.

-c'est quoi ?
C'est donc une localisation d'AQUATICA, avec un peu de matériel en moins, mais le coeur du jeu reste le même. Vous allez conquérir des territoires sur les fonds marins avec votre peuple d'atlantes, dont vous êtes le roi. Les atlantes et les territoires sont représentés par des cartes, chacune va vous donner des pouvoirs et des possibilités qui pourront se combiner entre eux pour donner des effets en cascade.
Nous avons, en plus du plateau central (avec les bonus à valider, les lignes d'achat des atlantes et des territoires) des plateaux individuels dans lesquels nous allons glisser les cartes territoires et les faire monter chaque fois que nous les utiliserons.

-comment ça marche ?
Chaque joueur à un deck de 6 cartes atlantes identique, plus éventuellement le roi qui est unique. A son tour, c'est très simple et efficace, le joueur doit jouer un atlante et en appliquer tous les pouvoirs s'il le peut, puis faire autant d'actions annexes qu'il le veut. Ces actions sont les capacités des territoires, et nous avons aussi 4 petites raies mantas bonus qui vont nous donner plus de possibilités.
Nos atlantes vont nous servir tout d'abord à acheter (pièces d'or) ou conquérir (tridents) les territoires. Chaque territoire ainsi conquis est donc glissé dans notre plateau de jeu qui a 5 emplacements. Le territoire comporte des bonus en colonne (or, tridents, monter une carte, valider une carte, etc) que nous allons utiliser en montant la carte. On peut en jouer autant qu'on veut à son tour. Plus la carte est dure à avoir, plus nombreux et intéressants sont les bonus et plus elle rapporte de points de victoire. Quand la carte est "vide" (entièrement montée) on va devoir la valider et la retirer du plateau individuel pour la mettre dans notre trésor. Seules les cartes dans le trésor sont comptabilisées en fin de partie.
Certaines des cartes lorsqu'elles sont "vidées" vont nous octroyer des raies mantas supplémentaires. Les raies mantas donnent les mêmes bonus que les cartes : or, tridents, monter une carte, etc. Quand on utilise une raie, on la retourne, elle devient inactive. On récupère nos raies quand on récupère notre main : on les retourne alors sur leur face active. C'est un de nos atlantes qui permet de récupérer notre main.
Les atlantes vont aussi nous servir à recruter d'autres personnages avec de nouvelles capacités grâce aux pièces d'or pour améliorer notre deck. C'est là l'aspect deck building. Ils vont aussi permettre de monter ou valider des cartes.
Il y a enfin une action explorer, qui va permettre de rafraichir le marché des cartes territoires.

-c'est qui qui gagne ?
On gagne si on a le plus de points de victoire, en additionnant :
-ceux des territoires dans votre trésor
-ceux des objectifs validés sur le plateau de jeu
Il y en a 4 différents imprimés sur le plateau central, on peut aussi pour plus de variété en tirer au sort 4 parmi 10 autres en début de partie. Lorsqu'on en atteint un (avoir 10 personnages dans notre défausse, avoir conquis 11 lieux, etc) on doit le valider en posant une raie manta à côté de l'objectif, elle est inutilisable pour le reste de la partie. Plus vous attendez pour valider un objectif, moins il vous rapportera de points.

-c'est comment ?
Il faut bien comprendre que c'est une course, la partie s'arrête quand quelqu'un a validé les 4 objectifs. Il faut arriver à obtenir les cartes de territoires qui se complètent bien pour réaliser un maximum d'actions qui combottent bien ensemble. D'après l'éditeur c'est 10 actions, nous avons du arriver à 7, ce qui est déjà très bien.
C'est bien huilé, tout s'enchaine à merveille, c'est dynamique et bien pensé, on ne s'ennuie pas une seconde, c'est vraiment fun.

-ça vaut quoi ?
C'est très beau. La direction artistique est nickel, c'est tout bleu et les illustrations sont réussies. Le matériel est de qualité, les petites raies mantas sont trop choupinettes. Les plateaux individuels dans lesquels on glisse les cartes sont une petite prouesse technique. Le tout est vraiment agréable à manipuler, et, surtout, ça en jette sur la table !
Le mécanisme de monter les cartes, très original, n'est pas juste un gimmick il va effectivement vous permettre de créer un genre de moteur, puisque vous voyez à tout moment vos actions disponibles. Il va falloir planifier et avoir le bon timing, en fonction de l'atlante joué et avec l'aide des mantas, parfois bien utiles !
Il faudra penser à bien étoffer son deck, les personnages supplémentaires étant très puissants et apportant de nouvelles et riches possibilités par rapport au deck de base. Et aussi, n'oubliez pas que vous pouvez adjoindre un roi à votre deck, avec de grands pouvoirs, donc parfois one shot.
En ce qui concerne les objectifs (leur validation est la condition de fin de partie), ceux supplémentaires, plus difficiles, vont permettre d'éviter un peu l'effet exponentiel / boule de neige qui peut créer de la frustration au vu d'une partie qui s'est terminée trop vite. Ils vont rajouter un peu de stratégie et de durée. Mais n'oubliez pas que valider un objectif c'est sacrifier une raie : le faire trop tôt peut vous pénaliser...
Bref, un jeu à la fois tactique et stratégique, ou chaque choix va être important, avec de la profondeur et une bonne rejouabilité. Petit bémol sur le livret de règles ou demeurent 2/3 imprécisions, mais sinon il est aéré et abondement illustré. L'iconographie est très bien expliquée, il y a un récap,  et les jetons bonus sont commentées un par un.
On sent que le tout est bien rodé, ça a été visiblement testé et re-testé, indubitablement la bonne surprise de cette fin d'année.

Une extension, Cold Waters est déjà dans les tuyaux.

Publié dans jeu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article