(jeu#110) un jeu au(x) point(s)

Publié le par martine chiorino

(jeu#110) un jeu au(x) point(s)
(jeu#110) un jeu au(x) point(s)

C'est SKYJO.
C'est un jeu de cartes de Alexander Bernhardt, illustré par lui-même, pour 2 à 8 joueuses et une durée de 15 à 45 mn. Il est donné pour un poids de 1,1/5 sur BGG.
(vidéo des règles lien en bas)

-c'est qui qui l'a fait ?
Skyjo et son petit frère sont les seuls jeux d'
Alexander Bernhardt, auteur allemand inconnu au bataillon par ailleurs. Il est auteur et illustrateur, et force est d'avouer que sur la direction artistique, ça pique pas mal les yeux. Prix du jeu le plus moche de l'année. Mais on l'aime !
La gamme SKYJO comprend deux jeux, le jeu de base et SKYJO ACTION.

-c'est quoi ?
Un jeu de cartes où on va devoir marquer le moins de points possible, un peu comme dans 6 QUI PREND. Les cartes ont des valeurs de -2 à 12 et sont de couleurs différentes du bleu marine ou rouge selon leur valeur (aucune importance dans le jeu).

-comment ça marche ?
On joue dans son coin, mais il faut surveiller ce que font les adversaires pour ne pas leur laisser des cartes utiles. Chaque joueuse installe devant elle 12 cartes faces cachées en un rectangle de 3 x 4, puis en retourne 2 faces visibles. Le reste des cartes est rassemblé en une pioche commune.
A son tour la joueuse peut :
-retourner une carte de la pioche et là, deux options : elle prend la carte et l'échange avec une carte de son tableau (face visible ou face cachée) ou la défausse face visible et retourne une carte de son tableau.
-prendre la carte du dessus de la défausse et la mettre dans son tableau.
Si on arrive à faire une colonne avec des cartes de même valeur, on peut alors défausser toute la colonne.
La manche s'arrête quand une joueuse a retourné toutes ses cartes, à ce moment là les joueuses qui avaient encore des cartes faces cachées doivent toutes les retourner. Chacune marque la valeur totale de son tableau.
Voilà, simple, efficace.
Ah ! Si ! J'oubliais le petit twist final bien retors : la joueuse qui arrête la manche doit avoir le tableau avec la plus petite valeur sinon elle double ses points, et ça, des fois, ça fait salement couiner...

-c'est qui gagne ?
Et bien celle qui a le moins de points quand une joueuse atteint les 100 points.

-c'est comment ?
Rapide et efficace. Vraiment malin et addictif, fort goût de revenez-y, peut se jouer avec toute la famille, enfants compris dès 7/8 ans sans problème. Tourne aussi bien à 2 qu'à plus. Toujours un petit frisson quand on retourne la première carte de la pioche...

-ça vaut quoi ?
Rapide à installer, vite expliqué, SKYJO est le hit international du moment. D'ailleurs, le livret de règle est épais comme un bottin téléphonique alors que les règles tiennent sur 2 pages, car il est est en 525 langues...J'ai d'ailleurs ainsi pu admirer un texte en Hindi, une première pour moi dans un jeu ! Ceci dit, c'est intelligent, ça évite le couteux et parfois douloureux problème de la localisation : hop! une unique boite pour le monde entier...(et pour dans les ténèbres ludiques tous les lier...euh, non, je m'égare).
Sinon, donc, très laid mais aussi bon qu'il est laid, ce fils caché du UNO et de 6 QUI PREND ne déparera pas dans toute ludothèque de goût, ne vous arrêtez pas à son look d'un autre âge.
On s'aperçoit assez vite que le jeu est plus tactique qu'il n'y parait : vu qu'il y a beaucoup de cartes rouge dans la défausse (celles avec les valeurs les plus élevées, de 9 à 12) il peut être intéressant de les récupérer pour faire péter une colonne entière de son tableau. Il faut donc bien surveiller ce que font les adversaires pour ne pas défausser la carte dont ils ont besoin...Ou surseoir à sa défausse.  Il faut aussi savoir à tout moment combien il reste de cartes à retourner aux autres joueuses, et (en gros) la valeur de leurs tableaux pour le cas échéant ne pas terminer en premier et se manger le double score qui fait couiner. Pour éviter cela, on peut échanger une carte par une carte de même valeur, voire de valeur supérieure si on est acculée.
Sinon, sachez qu'il est possible d'avoir un tableau final à score négatif. Et aussi, qu'il faut impérativement bien mélanger les cartes entre chaque manche, vu qu'on a des clusters (...) de cartes rouges dans la défausse.

Publié dans jeu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article