concert du jour

Publié le par martine chiorino

Margo Price et son mari, Jeremy Ivey, musiciens folk-rock interprètent en mars depuis chez eux, à Nashville, leurs chansons, avec derrière eux deux messages inspirés des Bed-in de John Lennon et Yoko Ono : Stay Home et Save Lives. Ils sont confinés avec leurs deux enfants, leur chien, leur chat et leurs guitares.
Jeremy Ivey fut lui-même malade du Covid durant quelques mois.  « Je n’arrivais pas à m’en débarrasser, j’étais au bord du gouffre » se souvient-il. « C’était difficile. J’ai commencé à aborder ma propre mortalité comme jamais auparavant. Aujourd’hui, je savoure ma vie et ma santé encore plus. Parfois, il faut regarder la mort en face pour arriver à ce stade ».
Ils jouent entre autres "Someone Else's Problem", une chanson tirée du 2ème album de Jeremy Ivey sorti en octobre, qui parle de la culpabilité que beaucoup d'entre nous éprouvent d'être une partie du problème au lieu d'être une partie de la solution.

Depuis 2008, le Tiny Desk Concert cumule plus de 700 live et invite tant superstars qu'artistes émergents à venir interpréter quelques chansons sur leur “plateau”. Le concept, imaginé par le musicien et journaliste Bob Boilen, consiste à recevoir des musiciens dans un univers feutré et sans prétention, dans les locaux de la radio publique américaine NPR, autour d’une simple table de bureau.
Le Tiny Desk s’adapte aujourd’hui à la pandémie de Covid-19 et permet aux artistes d’interpréter leur musique depuis chez eux, grâce aux Tiny Desk (home) concerts

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article