l'art des mots, les mots de l'art...

Publié le par martine chiorino

l'art des mots, les mots de l'art...

Mme Wabi a 46 ans et M Sabi 49. Les street artistes ont semé leurs mots « Wabisabi » pour la première fois le 14 février 2019, le jour de la Saint-Valentin. Leur première intervention artistique date, elle, du 14 février 2018 : de la poésie dans la rue, des poèmes existants ou originaux. Les textes étaient tapés sur une vieille machine à écrire, puis imprimé sur des feuilles A4 et collés sur les murs. Aujourd'hui, ils se servent de lettres de Scrabble pour leurs oeuvres.
(diaporama et interview en bas)

Le wabi-sabi est une expression japonaise désignant un concept esthétique qui apparaît au XIIe siècle, dérivé de principes bouddhistes zen, ainsi que du taoïsme. Une illustration du wabi-sabi : le culte esthétique pour les pierres (jardin sec), ou le travail des bonsaï.
Le wabi-sabi prône le retour à une simplicité, une sobriété paisib
le pouvant influencer positivement l'existence, où l'on peut reconnaître et ressentir la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes. Le wabi-sabi relie deux principes : wabi (solitude, simplicité, mélancolie, nature, tristesse, dissymétrie…) et sabi (l'altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets, le goût pour les choses vieillies, pour la salissure, etc.). Le wabi fait référence à la plénitude et la modestie que l'on peut éprouver face aux phénomènes naturels, et le sabi, la sensation face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou des hommes

diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama

diaporama

Publié dans art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article