(jeu#104) jump !

Publié le par martine chiorino

non

non

oui

oui

oui aussi : les cartes
oui aussi : les cartes

oui aussi : les cartes

...oublions le célèbre hit de Van Halen, c'est dans l'espace que nous allons sauter !

Parlons donc de JUMP DRIVE, 2/5 de poids sur BGG, un jeu de cartes à moteur de Tom LEHMANN, localisé en France par Matagot, pour 2 à 4 joueurs et une durée de 20 minutes.

Tom LEHMANN n'est pas un petit nouveau dans le monde du jeu, il est reconnu et primé, grâce à des titres comme : RES ARCANA (as d'or 2020, notre chouchou actuel), RACE FOR THE GALAXY, THE CITY, certains PANDEMIC...

JUMP DRIVE est le petit frère de RACE FOR THE GALAXY dont il reprend le thème (l'espace, toujours celui où nul ne vous entend crier...), la direction artistique et les illustrations, les mécanismes de base et l'iconographie. Mais il est BEAUCOUP moins difficile, Race étant un jeu expert bien brise neurones.

Il s'agit vraiment là d'un jeu ou il va falloir rusher, c'est bien une course. Vous allez construire votre propre empire galactique et le 1er joueur à avoir 50 points gagne, les points étant obtenu par les cartes que vous avez posées sur la table et leurs effets cumulés.

C'est bien un jeu à moteur : il va falloir judicieusement choisir vos cartes pour qu'elles combotent bien. L'originalité du jeu est le fait que les cartes sont à la fois le moyen d'avoir des points et la monnaie du jeu. Pour payer le cout de lancement d'une carte, il faudra défausser de votre main le nombre de cartes correspondant à ce cout.
C'est un mécanisme qu'on trouvait déjà dans THE CITY, du même auteur. On le voit aussi dans PORT ROYAL, un de nos petits jeux de cartes favoris, et, là, le dos des cartes représente carrément une pièce.

Au départ, vous avez une main de 5 cartes, donc en principe vous ne pourrez lancer au maximum au 1er tour qu'une carte de valeur 4. Bien sur, c'est plus rusé que cela : il existe en fait 2 types de cartes que vous pouvez lancer ensemble, ou sinon vous réduisez le cout de lancement de 1 carte, et des cartes dites "militaires" que vous pouvez mettre dans votre empire grâce à un autre forme de ressource donnée par les cartes déjà posées, donc rien à défausser.
Quand vous avez posé une carte devant vous, vous bénéficiez de ses effets jusqu'à la fin de la partie. A chaque tour vous utilisez toutes les cartes posées, que ce soit ce tour ou les tours précédents, il peut ainsi arriver qu'en un tour vous marquiez plus de 20 points !

C'est un jeu dynamique, nerveux et très rapide (une partie est torchée en 6/7 tours) du fait de l'effet cumulatif des cartes et aussi car les joueuses jouent simultanément : chacune pose en même temps face cachée devant soi la (les) carte(s) qu'elle veut jouer.
La rejouabilité est excellente, la plupart des cartes étant à un seul exemplaire (sauf des outsiders comme jet set galactique).

Le gros point noir, souligné par tout le monde, est l'édition qui n'est pas à l'honneur de Matagot, c'est bien dommage en général leur jeux sont bien édités.
Là , c'est un peu la cata :
-la boite est pleine de vide, en plus d'être d'un format inhabituel, très profond, elle aurait pu être au moins deux fois plus petite vu que le matériel c'est quelques jetons et des cartes (fines et pas toilées) : en fait, le jeu aurait carrément pu tenir dans un étui en carton type STAR REALMS.
- la règle sur un mince feuillet 30x18 cm -déjà affreux à consulter- est assez mal écrite (traduite ?), et la description des cartes / signification des icônes est plus que succincte (on cherche toujours comment utiliser la pierre de rosette).
-il y a des fautes d'orthographe sur les cartes, ça, ça tue mon cher Matagot !
-c'est vendu plus de 25 euros, vs moins de 15 pour STAR REALMS.

Sinon le jeu est très dynamique, rapide et vraiment fun, on veut toujours en refaire une. Il tourne très très bien à deux. C'est un bonne passerelle vers de plus gros jeux à moteur comme SPLENDOR ou GIZMOS. Il peut se trimballer partout, vu que le jeu c'est quelques cartes : les moches jetons de score peuvent être remplacés par du papier/crayon et les jetons pour piocher des cartes sont inutiles. Il peut se jouer n'importe où, il nécessite peu de place car on ne joue qu'environ 10 cartes par partie.
Bref, on aime et si vous n'avez pas de jeu à moteur jetez y un oeil !

Et on vous donne deux liens pour des vidéos : la première, très sympa, plus courte pour voir le jeu et savoir en gros comment ça marche, et la seconde plus détaillée pour vraiment savoir y jouer.

Publié dans jeu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article