(#9) et si on jouait avec l'histoire : le jeu se documente !

Publié le par martine chiorino

(#9) et si on jouait avec l'histoire : le jeu se documente !

Une copine prof d''histoire dont le fils est joueur nous a demandé des titres de jeux sur l'histoire moderne ou contemporaine. Elle a pris DUAL POWERS, sachant que les jeux que nous lui avons conseillés ne sont en général pas des wargames : il y en aurait bien trop, absolument tous les théâtres d'opération ont eu leur jeu.
Voici ce que nous lui avons conseillé, notre best of d'une grosse douzaine de jeux, avec 2 ou 3 petites choses qui ne sont pas contemporaines, et pour finir (c'est cadeau) MAQUIS un excellent jeu gratuit en print'n play.

En bonus pour les très curieux, voici en vrac d'autres titres sur lesquels jeter un coup d'oeil, et tout en bas un lien pour la récente vidéo de dice tower sur les jeux à composante historique :
-LEWIS ET CLARKE
-THE MANHATTAN PROJECT
-CASTLES OF MAD KING LUDWIG / PALACE OF MAD KING LUDWIG / BETWEEN TWO CASTLES OF MAD KING LUDWIG
-MARCO POLO
-SECRET HITLER
-FIEF
-BLACK ORCHESTRA
-LE PASSAGE DU NORD OUEST
-ONE SMALL STEP
-1960 : THE MAKING OF THE PRESIDENT
-THURN AND TAXIS
-TAMMAMY HALL
-EUROPE DIVIDED
-1989 : DAWN OF FREEDOM
-COLOSSEUM
-PANDEMIC IBERIA / PANDEMIC FALL OF ROME
-TWILIGHT STRUGGLE
-DIPLOMACY

Les jeux présentés ci-dessous sont en français, sauf (rare) indication contraire.

-WATERGATE 2,3 / 5 sur BGG.
2 joueuses et 3/4 heure

Nous avons déjà dit tout le bien que nous pensions de ce jeu de cartes asymétrique (chaque joueuse a un jeu de cartes -deck- différent) qui est basé sur l'affaire du Watergate. Vous allez jouer soit Nixon, soit les journalistes du Washington Post et mettre l'opinion de votre côté.
Ce jeu a deux est tendu et prenant. Le mécanisme peu répandu de tir à la corde (pour la lutte d'influence sur l'opinion) est très bien venu, et le tout est dynamique et varié. Une fois que l'on connait bien son deck, une seule envie : refaire une partie !
A noter que le livret de règle comporte une partie documentaire très intéressante sur l'affaire.
liens CRITIQUE COMPLETE / VIDEO en dessous.

-IRON CURTAIN (le rideau de fer, en français) 2,08 / 5 sur BGG.
2 joueuses et environ 1/2 heure

Localisée par Matagot, une petite boite bien remplie : 18 cartes (représentant différents pays), des tas de cubes en bois de 2 couleurs, un marqueur, plus un plateau de score et une carte de départ (l'Europe).
Sur le thème de la guerre froide, un vrai grand bon jeu de contrôle de territoire tactique et tendu, malin et très très très peu cher.
Avec 18 cartes seulement, difficile de croire que l'on puisse faire un jeu aussi retord et profond. Les deux joueuses incarnent soit les USA (cubes bleus...donc vous êtes démocrates !), soit l'URSS (cubes rouges, CQFD) et doivent étendre leur domination sur des pays et des régions en jouant une carte par tour et en disposant leurs cubes sur les cartes déjà jouées. Si vous avez plus de cubes que votre adversaire sur un pays, vous le dominez. Chaque pays fait partie d'une région qui, si vous y contrôlez le plus de pays, vous permet de gagner des PV (points de victoire). Les cartes ont aussi des effets que vous pouvez appliquer (si elles sont de votre couleur) au lieu de jouer des cubes. A noter que la piste de score est un "tir à la corde" : si une joueuse réussit à amener le marqueur au bout de son côté de la piste, elle gagne immédiatement la partie.
Vivement recommandé !

-13 JOURS : LA CRISE DES MISSILES CUBAINS 2,36 / 5 sur BGG.
(et 13 MINUTES : LA CRISE DES MISSILES CUBAINS 2,05 / 5 sur BGG)
2 joueuses et environ 3/4 heure

Sur la crise des missiles à cuba, un jeu à deux abordable et malin, des mêmes auteurs que IRON CURTAIN (qui ont aussi commis COPENHAGEN, FLAMME ROUGE, DEEP BLUE, qu'on a tous).
Les mécanismes et la sensation de jeu sont très semblables. Le pitch est différent : vous devez juste éviter de déclencher la 3ème guerre mondiale...
A noter que les deux jeux sont dans l'édition française.

-QUARTERMASTER GENERAL  : WW2  2,30 / 5 sur BGG.
2 à 6 joueuses et environ 90 mn

Le pitch est : "la seconde guerre mondiale en moins de 2H" et c’est vrai !
Il s'agit d'un jeu asymétrique ou les 3 pays de l’axe (Japon, Allemagne, Italie) s’affrontent aux alliés (USA, GB, URSS) sur un plateau à la RISK (avec de très jolis pions avions, bateaux et tanks) avec des decks de cartes, un par pays. Il s'agit plus d'un jeu de simulation que d'un wargame pur et dur (un "warteau", un mélange de wargame et de jeu de plateau). L'aspect économique est très présent. Comme pour WATERGATE, les decks sont différents, ils ne comportent pas les même types de cartes (hormis les cartes de base), et n'ont pas le même nombre de cartes !
Comme pour IRON CURTAIN on trouve l'original système de "tir à la corde"  pour les scores. Il est possible de jouer à partir de 2 joueurs, même si la configuration idéale (et la plus amusante!) est à 6.
Un jeu avec de bonnes sensations, très immersif et prenant, vraiment ludique, très riche, on s’amuse bien !
A noter qu'il existe deux variantes (stand alone) QUARTERMASTER GENERAL : 1914 et QUARTERMASTER GENERAL : THE COLD WAR.

-BLITZKRIEG 1,80 / 5 sur BGG.
1 à 2 joueuses et environ 20 mn

(en anglais)
C’est le petit frère du précédent, sorti uniquement sur KS.
Le pitch est : "la seconde guerre mondiale en 20 mn" et c’est vrai !
Les deux joueuses s'affrontent sur un plateau ou chaque zone de théâtres d'opérations est représenté par un tir à la corde. Il y a un aspect "bag building" puisqu'on sort les pions à jouer d'un sac. D'ailleurs le matériel est de très bonne qualité.
C'est très malin, efficace et amusant !
A noter que c'est un jeu de l'italien Paolo Mori, qui a fait AUGUSTUS (réédité sous le titre VIA MAGICA), ETHNOS (qui est de nos chouchoux injustement méconnus), UNUSUAL SUSPECTS, PANDEMIC LA CHUTE DE ROME, et bien d'autres perles !

diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama
diaporama

diaporama

-V COMMANDOS 2,74 / 5 sur BGG.
1 à 4 joueuses et de 20 mn à 3H selon les scénarios.

C'est un excellent jeu tactique d'infiltration très fin sur la 2nde guerre mondiale, en campagne (plusieurs scénarios disponibles, on peut en créer aussi), très bon en solo.
Les joueurs incarnent des soldats, des commandos spécialisés dans les missions de reconnaissance et de sabotage. De nombreuses mécaniques rendent le tout cohérent : gestion de la furtivité, des alarmes et donc du bruit, de l’équipement.
Facile à prendre en main et très immersif : un jeu passionnant et prenant.
Le matériel et de très bonne qualité, les règles sont claires, le jeu est fluide : une vraie réussite.
Il existe (entre autres) une extension "résistance française".

-LES POILUS 1,94 / 5 sur BGG.
2 à 5 joueuses et environ 30 mn.

Le pitch c'est : l’amitié plus forte que la guerre ?
C'est un jeu de cartes coopératif sur la 1ère guerre mondiale, chaque joueuse va incarner un soldat : un poilu.
Une petite boite pas chère avec un très beau matériel : très bonne direction artistique, même l'intérieur de la boite est imprimé. Les illustrations sont de Tignous. il s'agit de son dernier travail de commande, sorti juste avant sa mort, un des personnages est un de ses ancêtres. Tignous travaillait depuis longtemps dans le domaine du jeu, il avait publié dans Casus Belli.
Il ne s'agit pas d'un jeu de simulation, mais bien d'un jeu contre la guerre, avec comme mécanisme de base du stop ou encore.
C'est vraiment futé et bien pensé, il n'est pas si facile de gagner contre le jeu.
Il existe une extension "aux ordres", des goodies soldats anglais (les tommies) et allemands, une version collector intitulée "armistice" (avec un mode campagne, des figurines peintes, l'extension, etc.).

-LA GRANDE GUERRE 2,70 / 5 sur BGG.
1 ou 2 joueuses et environ 60 mn.

Pour le coup, c'est un wargame avec figurines sur la 1ère guerre mondiale. Cet excellent jeu de simulation reprend les mécanismes de MEMOIRE 44 (système Commands & Colors) qui lui est sur la WW2, avec quelques améliorations.
Dans le jeu de base, l'accent est mis sur un certain nombre de batailles de tranchées de la 1ère guerre mondiale. Ces batailles se focalisent sur les actions principales de l’armée britannique (les tommies) contre leurs adversaires allemands.
A essayer, ou son grand frère.
Il existe plusieurs extensions, qui permettent par exemple de jouer l'armée française.

DUAL POWERS : REVOLUTION 1917 2,20 / 5 sur BGG.
1 ou 2 joueuses et de 45 à 60 mn.

Un jeu de cartes et de contrôle de territoire type warteau qui simule la lutte entre le Gouvernement provisoire russe et le soviet de Petrograd de mars à novembre 1917. Dual Powers est un jeu stratégique de placement piloté par des cartes.
Le design est impeccable, les illustrations sont au top, le jeu est très attrayant.
Sinon, rien à jeter : tout est bien huilé, les règles sont bien écrites, le jeu tourne bien. On sent que tout a été peaufiné et pensé en amont.
Le mode solo fonnctionne particulièrement bien;

-FREEDOM : LE CHEMIN DE FER CLANDESTIN 2,91 / 5 sur BGG.
1 à 4 joueuses et de 1 à 2 H.

Que voilà un excellent coopératif, qui ne ne se déroule pas au XXème siècle mais au XIXème.
Le thème est l’abolition de l’esclavage. Le fameux "chemin de fer clandestin" (en VO "underground railroad")  est fait un réseau de routes clandestines utilisées par les
esclaves noirs américains pour se réfugier au nord (jusqu’au Canada) avec l'aide des abolitionnistes. C'est entre 1850 et 1860 qu'il est le plus performant. Au cours du XIXe siècle, environ 100 000 esclaves se seraient échappés grâce au "railroad".

Voici un coopératif excellentissime, très documenté, avec une superbe iconographie,
des tas de données historiques, des bios des personnages, etc.
Le jeu est simple à prendre en main. Les mécanismes sont classiques et efficaces.
Multi primé et reconnu, c'est une vraie expérience ludique, une espèce de Rolls Royce du jeu historique : superbe !
Se joue très bien en solo.
Pour la petite histoire Freedom est utilisé dans certaines écoles aux USA, pour aborder avec les enfants cette période de l’histoire.

En avant dernier, des jeux remarquables sur la seconde guerre mondiale.

-ESCAPE FROM COLDITZ 2,24 / 5 sur BGG.
2 à 4 joueuses et de 2 à 3 H.
(en anglais)

Basé sur de vrais faits historiques, et conçu par un des protagonistes, un OVNI ludique avec un superbe matériel dont des facs similés, un vrai jeu de simulation !
Une vidéo très intéressante présente l'histoire de Colditz, juste en dessous
Réédité plusieurs fois, il n'st pas toujours évident à trouver, il date de 1973.
Présentation :
Une forteresse imprenable. Une prison dont on ne s'évade pas. Jusqu'à maintenant. Conçu par le Major Pat Reid, l'un des seuls à s'être échappé de Colditz Castle et le scénariste Brian Degas, Escape From Colditz est un jeu de planification dans lequel des nerfs d'acier seront indispensables.
Incarnez des officiers alliés, assemblez votre équipement, tracez les voies d'évacuation et de coordonnez vos efforts pour éviter les gardes. Ou incarnez le garde allemand, maintenez l'ordre par la ruse, la cruauté et une attention de tout les instants.
Il y a soixante-cinq ans, le major Reid a bravé les projecteurs, es gardes et les barbelés pour échapper à Colditz. Maintenant,c'est à votre tour de faire la même chose.

-RACE TO THE RHINE 2,93 / 5 sur BGG, 1 à 3 joueuses, environ 1H30 (en anglais)
-RACE TO BERLIN 2,80 / 5 sur BGG, 2 joueuses, de 2 à 3 H (en anglais)
-RACE TO MOSCOW 3,33 / 5 sur BGG, 1 à 4 joueuses, de 1 à 2 H (en anglais)

Tous très bons !
Il s'agit de warteaux, intermédiaires entre wargames et jeux de plateau.
Les 3 prennent place pendant la WWII.
Vous devez atteindre votre destination, tout en repoussant les allemands mais, attention, il faut maintenir vos lignes approvisionnées avec des camions qui transportent carburant, munitions, etc.
Très belles éditions avec de grands plateaux, des ressources en bois et un beau travail documentaire (iconographie d'époque sur les cartes)

-CONFLICT OF HEROES : LE REVEIL DE L'OURS 3,00 / 5 sur BGG
1 à 4 joueuses et environ 2 H.

Conflict of heroes le réveil de l'ours est un wargame de luxe à échelle tactique sur l’opération Barbarossa (Russie 1941/42). C'est un bijou dans le genre, primé et reconnu, parfaitement huilé, superbe mais exigeant.
Dans la même série, il existe un jeu sur Guadalcanal (front pacifique) et d'autres stand alone et diverses extensions, dont un module solo.

Et voici la fin, avec un jeu tiré d'évènements historiques s'étant déroulés au début du XIXème siècle en Espagne. Puis la présentation du jeu en print'n play MAQUIS : vous avez  les liens juste en dessous pour télécharger les fuchiers à imprimer.

-DOS DE MAYO 2,15 / 5 sur BGG
2 joueuses et environ 30 mn.
(en anglais)

Le 2 Mai 1808 les civils madrilènes, accompagnés de rares unités militaires espagnoles, se sont rebellés contre l'occupation française et les troupes de Napoléon. Les peintures saisissantes de Goya, qui représenta plusieurs scènes de cette révolte dont les exécutions du soir et du lendemain des événements par l’infanterie française, montrent bien l'importance de cet évènement dans l'histoire espagnole.
Une joueuse va contrôler les forces espagnoles et l'autre les françaises. Le jeu se termine après 10 tours, chacun représentant 30 minutes de vie réelle. La française l'emporte si : tous les pions espagnols ont été éliminés, elle contrôle les entrées de la ville et a perdu moins de 4 armées / unités. Si au moins une de ces conditions n'est pas respectée, c'est l'espagnole qui l'emporte.
C'est un excellent jeu asymétrique de contrôle de territoire et de programmation, sorte de wargame léger tactique, nerveux et extrêmement fluide.
 

(#9) et si on jouait avec l'histoire : le jeu se documente !
(#9) et si on jouait avec l'histoire : le jeu se documente !
(#9) et si on jouait avec l'histoire : le jeu se documente !

MAQUIS 2,13 / 5 sur BGG
1 joueuse et environ 20 mn.

Maquis est un très bon jeu solo de placement d'ouvriers qui se passe pendant la WWII, avec des objectifs variables. La joueuse place ses agents de la résistance sur des espaces autour de la ville pour atteindre ses objectifs - faire sauter des trains, publier des journaux clandestins - mais, dans le même temps, des collaborateurs de la Milice et des soldats de la Wehrmacht patrouillent dans la zone. Les agents qui ne peuvent pas retourner à leur QG avant la fin de la journée seront arrêtés et portés disparus.

Publié dans jeu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article