clip clip hourrah # 25

Publié le par martine chiorino

clip clip hourrah # 25

Un clip alliant musique (forcément) et sport, vu que le sport ce n'est pas notre truc, c'est exceptionnel. Mais il s'agit de cyclisme, le seul sport que je suis.

Le clip est celui du titre "Rimini" des Wampas.

Un peu d'histoire(s) :
Les Wampas sont ce groupe mythique de rock français déjanté emmené par Didier Wampas (pseudo, de son vrai nom Didier Chappedelaine), qui
était en même temps électricien à la RATP avant de partir à la retraite début 2012. Il faut les avoir vus sur scène, c'est toujours un grand moment festif et électrique. Ils ont été découverts par le grand public en 2003 avec le titre "Manu Chao" (qui s'en prend plein les dents dans le texte!).

Rimini parle de la mort du cycliste Marco Pantani, découvert mort d'une overdose de cocaïne à Rimini (célèbre station balnéaire italienne). C'était un des meilleurs grimpeurs, un coureur racé et puissant surnommé "le pirate", car il portait des boucles d'oreille et un bandana sur la tête. Nous l'avions vu passer dans Grenoble lors du tour de France, je me souviens de cette image.

La chanson est sortie en 2006, Marco Pantani est mort en 2004.
Didier Wampas, qui avait déjà montré sa passion du vélo dans sa chanson Jalabert, était un fan de Pantani. « Non mais vraiment, qu’est-ce qu’il lui a pris ? Je m’étais arrêté une nuit à Rimini, j’avais trouvé cela “super pas beau”. Quand j’ai appris qu’il était mort là-bas, tout seul dans une chambre d’hôtel, cela m'a tellement foutu les boules que je me suis dit qu’il fallait que j’écrive une chanson. Mais je ne l’ai pas fait tout de suite, pour qu’elle ne soit pas larmoyante. »

La chanson s'adresse directement à Marco Pantani et lui adresse une question : Pourquoi être allé mourir à Rimini ?

« Le soir quand l'Italie est triste
Elle ressemble à Rimini. »
« Oui à côté de Rimini, même
Palavas a l'air sexy
Car à côté de Rimini,
La Grande-Motte ressemble à Venise »

Le refrain rappelle la grande carrière de grimpeur de Pantani et espère qu'à force de grimper trop vite « [il] n'a pas raté le paradis ».

Marco Pantani étant surnommé « le pirate » d'où les allusions à Barbe Noire et à tous les pirates.

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article