#3 vol à la roulotte...

Publié le par martine chiorino

  #3 vol à la roulotte...
  #3 vol à la roulotte...

C'est le retour de la petite rubrique musicale : ce qu'on écoute en boucle ou en roulant...Ici on a chaud et, bah, pas de concerts, vu que c'est covid, alors écouter des CD c'est tout ce qui nous reste ! Donc voilà 7 galettes avec des notes dedans.

-ELIAS DRISS "beatnik or not to be"
Déjà vu (ou écoutu, plutôt), on s'en lasse pas :
C'est de la folk, ou de la pop/folk, c'est surtout une découverte fortuite sur un concert ou il faisait la première partie du gars que j'étais venu voir (Troy Von Balthazar ex-Chokebore si vous voulez tout savoir...), et non seulement Elias Dris est absolument queer (et canon) mais il est charmant avec son public et doué. En live c'est du très bon, une vraie belle rencontre, et je lui acheté ses deux albums que j'ai fait dédicacer.

-DEMI PORTION "super héros"
Le rappeur sétois DEMI PORTION...
On l'a découvert au festival MAGIC BUS l'an dernier, on a acheté le CD aussi sec, puis un autre...
On l'a beaucoup écouté pendant le confinement, ses petites sessions freestyle au milieu de la nuit, c'était que du bonheur. D'ailleurs, allez, poum, on vous met le lien en bas !

-FABIAN ORDONEZ "el padre"
Alors, ce joyeux musicien et chanteur inconnu est tout simplement le père de BIG FLO ET OLI, oui ceux de la chanson "dommage", chroniquée ici (d'ailleurs, allez, re-poum, on vous met aussi le lien en bas !).
Son truc à lui c'est la salsa, il avait sorti un ou deux albums introuvables aujourd'hui (FABIAN Y SU SALSA CALIENTE). Là, c'est une sélection de chansons de son Argentine natale et de reprises de Gainsbourg, Brel, Nougaro, avec comme petit bonus, bien sur, la chanson "papa" de BIG FLO ET OLI.

-VILLAGERS "darling arithmetic"
On avait déjà des albums d'eux. C'est zen, c'est folk, c'est mélodique, c'est précieux, c'est ciselé, c'est classieux. Même la pochette est belle, et puis c'est sorti chez le mythique label Domino, c'est dire. C'est le seul groupe irlandais à leur catalogue.
Après, les textes ne sont pas toujours gais et riants...Par contre le leader, Conor O'Brien est définitivement gai, et il aborde l'homophobie dans le titre "courage" qui ouvre le CD.

-KIMBEROSE "chapter one"
Bon, c'est frais, c'est bien fait, ça se laisse écouter un peu comme une version grand public (donc) édulcorée et (donc) pas dérangeante de Amy Winehouse. Mais à la différence de cette dernière, la chanteuse de Kimberose est vivante, on peut la voir en concert, elle...Enfin, on pourra la voir quand le covid ne sera plus d'actualité. La pochette est laide à pleurer, il faut pendre le graphiste (devinez laquelle c'est sur la photo). C'est français et la chanteuse a fait la nouvelle star ou un truc du genre.

-HANNI EL KHATIB "moonlight"
Bon, on ne présente plus notre ami américain guitariste garage-rock, dont nous avons toute la discographie. C'est rapeux et bien crasseux comme son, mais que c'est bon !

-HK "live à Montréal"
HK ET LES SALTIMBANKS, c'est le groupe qu'on a le plus vu en concert, genre 6/7 fois (dont le spectacle musical tiré d'un bouquin de son leader, le HK en question). Autant dire que leurs concerts sont topissimes, donc ce live est indispensable si vous ne les avez jamais vus sur scène, et, vu que c'est pas à l'ordre du jour avec le covid, remplacera -presque- un concert. Ca rappelle aussi pourquoi on les aime et retranscrit bien l'ambiance de ouf qui règne dans les shows. Et enfin, comme tout bon live, ça fait office de best of, conséquent pour le coup, vu que c'est un double album.
On avait tous leurs CD, sauf celui-ci, sorti à l'origine en financement participatif (1000 souscripteurs) mais qui se trouve partout maintenant.
 

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article