(jeu#89) ta reine...

Publié le par martine chiorino

(jeu#89) ta reine...

un petit genre d'unboxing vite fait bien fait pour une boite sortie de notre premier colis ludique reçu au bout de 4 mois (en fait le seul en 4 mois !)...

LE DEFI DE LA REINE

un jeu solo
de Kane Klenko, illustré par Matthew Dobric
sorti chez Renegade / Origames
pour des parties d'environ 1/2 d'heure

Diaporama et vidéorègles Ludochrono en bas

Kane Klenko est un auteur américain qui aime bien les dés et les jeux en temps réel. Il a fait Covert, Dead men tell no tales, Mission pas possible (qu'on aime bien !), Flipships, Cosmic Factory, Pandemic – intervention d’urgence, etc. Il est aussi directeur artistique.

Le pitch :
Maia Cœur-Ardent est seule face au reste du monde. Suite à un complot ourdi par d'odieux conspirateurs, elle se retrouve accusée du meurtre de sa mère, la Reine du Soleil. Pour prouver son innocence et reconquérir sa place, Maia doit descendre dans l’Arène du Grand Défi et affronter ses ennemis. La future reine remportera-t-elle la victoire, ou devra-t-elle s’avouer vaincue face aux conspirateurs et leur funeste projet ?

Le jeu :
Dans Le Défi de la Reine votre objectif sera de vaincre 8 adversaires, grâce à des dés, et avant que vos points de vie ne soient réduits à zéro. Le jeu se décompose en manches de 1 minute, autant dire que c'est très rapide. Le matériel comporte un plateau, construit selon le principe d’une roue où on se retrouve encerclé par 6 ennemis à la fois, autant dire que c'est beaucoup.
Il existe plusieurs modes de jeu, et dans la boite se trouvent six modules supplémentaires (des genres de mini extensions), que vous pouvez ajouter ou retirer à loisir.
Cet opus est censé être le premier titre d'une collection intitulée la « Série héros solo », un peu comme des livres dont vous êtres le héros 2.0.
Le prochain jeu « Héros solo » est connu : il s’agira pas moins que du Warp’s Edge de Scott Almes (Tiny Epic, Heroes of Land, Earth and Sea) qui avait récemment fait l’objet d’une campagne KickStarter, un titre attendu !

L'avis :
C'est la mode des jeux solos, qui fleurissent à tout va, ou du moins les variantes solo ou "automa" de jeux multijoueurs. L'effet confinement n'a rien arrangé, pas mal de gens étant confinés seuls ou ne pouvant plus aller aux soirées jeux, la demande pour les jeux solos a donc augmentée. Le pire (enfin, pour les joueurs accros) étant d'avoir été confiné.e avec des non joueurs.
Bon, ce type de jeu peut se jouer en coopératif, en réfléchissant à plusieurs.
Nous ne sommes pas fans des jeux solo, on en a très peu. Le dernier acheté qui est à la base solo c'est Par Odin, du français Antonin Boccara, qui est aussi un jeu de dés très très malin.
Pour  Le Défi de la Reine, on s'est laissées séduire par :
-la qualité de la chose : tout est peaufiné à fond, le matos est de qualité, la boite est remplie jusqu'à la gueule, les illustrations sont classes, les dés agréables à manipuler (gravés, grands et lourds).
-l'univers et le background soigné : un livret de 30 pages raconte l'histoire dans lequel le jeu s'inscrit sous forme d'une nouvelle, c'est immersif et très sympa ! Et c'est du médiéval, ça on adore.
-les dés et l'auteur : on aime Par Odin et surtout Mission pas possible du même auteur (et on a commandé son Cosmic factory), ou encore Mystic Scroll.
On aime les dés !
-l'approche féministe : sur la boite, un personnage féminin, qui est l'héroïne de la nouvelle, et que le joueur -ou la joueuse- va incarner. Et incroyablement, contrairement à ce qui est seriné depuis des lustres par certains pour justifier des choix éditoriaux pas toujours d'équerre, ça n'a pas l'air de géner les joueurs de jouer une femme !

Bref, l'arène nous attend, allons y.

(et le titre de l'article est un hommage à la chanson éponyme d'Angèle, allez écouter si vous ne connaissez pas)

 

(jeu#89) ta reine...
(jeu#89) ta reine...
(jeu#89) ta reine...
(jeu#89) ta reine...
(jeu#89) ta reine...

Publié dans jeu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article