trop triste...

Publié le par martine chiorino

trop triste...

André CHERET, le papa de Rahan  est mort...
Une BD qui a enchanté notre enfance, avec le trait dynamique, réaliste et habile d'André Chéret !

Le dessinateur, âgé de 82 ans, s’est éteint jeudi 5 mars. Il avait créé, avec le scénariste Roger Lécureux, le plus célèbre héros préhistorique de la bande dessinée : Rahan fils de Crâo.
Roger Lecureux avait, lui, disparu le 31 décembre 1999 à l’âge de 74 ans.

Le « Fils des âges farouches », Rahan, a vu le jour en février 1969 dans le premier numéro de Pif Gadget, aux Éditions Vaillant. Ses aventures (déclinées également dans une série télévisée d’animation à partir de 1987) ont marqué toute une génération de lecteurs même si les histoires de Rahan n’avaient pas la prétention d’avoir une vision scientifique de la préhistoire.

Ses parents biologiques ont été massacrés par des «goraks», ou tigres à dents de sabre. Son père adoptif, Craô, meurt écrasé par une pierre volcanique. Le destin de Rahan se joue là. À l'agonie, Craô lui transmet un collier de griffes, chacune représentant une vertu : générosité, courage, ténacité, loyauté et sagesse. Puis il exhorte son fils à parcourir le vaste monde pour y porter un message de paix. Dès lors, Rahan ne sera plus d'aucune horde, mais «de toutes les hordes».
Cheveux "couleur de feu", peau blanche, athlétique, vêtu d’un pagne en peau de bête, portant son collier de cinq griffes de "tigre à dents de sabre" symbolisant les qualités dont il fait constamment preuve, armé d’un coutelas en ivoire, Rahan, l’homme préhistorique solitaire, va de clan en clan pour faire partager à "ceux qui marchent debout" (ses frères humains) ses connaissances et l’esprit de tolérance.

Rahan, premier révolutionnaire de l’Histoire, pacifiste et libre penseur, dénonçait obstinément l’obscurantisme et les superstitions des « sorciers », et aura inventé entre autres la longue vue ( l’œil-qui-voit-loin ), la boussole ou le radeau. Il sait nager et faire du feu.

À l’occasion du 50e anniversaire du lancement de Rahan, les éditions Soleil ont publié l’an dernier une intégrale de ses 200 aventures en 26 volumes, soit 4 000 pages.

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article