Angoulême c'est parti !

Publié le par martine chiorino

Angoulême c'est parti !

Le fameux festival de BD a débuté.

Finaliste pour la 3ème année consécutive, Emmanuel Guibert (la guerre d'Alan, le Photographe) a eu le Grand prix du festival. Il était en face à l’Américain Chris Ware (également finaliste en 2018 et 2019) et la Française Catherine Meurisse, dessinatrice à Charlie Hebdo. La dessinatrice fait l’objet d’une grande exposition au festival d’Angoulême : “Catherine Meurisse, chemin de traverse”,  jusqu’au 1er mars.
La série culte Sardine de L’Espace d’Emmanuel Guibert, Joann Sfar et Mathieu Sapin, sera à l’honneur à l’occasion du lancement du dessin animé au Festival cette année.
Avant-première dimanche 2 février, 11h30, au CGR d'Angoulême.
Robert Kirkman, scénariste du comic à succès qu'on ne présente plus The Walking dead, a reçu le Fauve d’honneur.
Camille Jourdy a eu le Fauve jeunesse pour Les Vermeilles, son 1er album pour les enfants, on l'avait adorée avec Rosalie Blum. L'album tout en aquarelles subtiles raconte l'histoire de Jo qui s'ennuie en camping avec sa famille et vagabonde en forêt. Elle va rencontrer des lutins, mais aussi un cyclope, un enfant à oreilles de chat, Maurice le renard qui parle et surtout de beaux poneys colorés, les Vermeilles. Tout ce petit monde est menacé par un matou tyrannique.
L'an dernier, le prix Jeunesse avait été attribué à l'Américaine Jen Wang pour son album Le Prince et la Couturière.
Le prix jeune adulte (pour les ados à partir de 13 ans) a été remis à la mangaka japonaise Akiko Higashimura pour Le Tigre des neiges, tome 4, histoire d'un des plus fameux guerriers japonais du XVIe siècle, surnommé "le tigre d'Echigo" et qui en réalité aurait été une femme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article