j'l'écoute en boucle # 38 et clip clip hourrah # 17

Publié le par martine chiorino

j'l'écoute en boucle # 38 et clip clip hourrah # 17

et oui...la belgitude est notre avec ANGELE et son album Brol...
Brol qui est un vrai belgicisme (issu du néerlandais) quasi intraduisible en français de chez nous et qui veut dire merdouille, bricole : typiquement ce qui se vend sur un stand de marché aux puces (les belges sont très friands de brocante et/ou puces).
Angèle, aussi, et donc, est belge, Angèle Van Laeken de son nom complet. Son autre moindre défaut, à part cela et d'être une fille qui dépote et ne mâche pas ses mots, est d'être la soeur du rapeur Roméo Elvis, qui apparait en featuring sur son album. De toute façon, toute sa famille est dans la musique et le spectacle, elle a donc baigné dedans depuis toujours et a même suivi son père (le chanteur Marka) sur scène pendant deux ans.
Brol est son 1er album qu'elle a sorti à 23 ans et sur lequel il n'y a rien à jeter : une série de titres impeccables -tous des hits potentiels- servis par une écriture fine et percutante sur des sons gouteux qui restent dans les oreilles, bref Angèle est vraiment douée, très douée !
L’album, sorti en octobre 2018, a d'ailleurs été certifié disque de diamant en septembre 2019, avec plus de 500 000 disques vendus en France. Il a eu la Victoire de l'album révélation de l'année en 2019. Il a fait l'objet d'une réédition augmentée de 7 titres en novembre 2019 : Brol, la suite.
En tête de notre liste de titres se trouve Balance ton quoi, le 6ème
single de l'album, qui traite du sexisme : son titre fait référence au mouvement #BalanceTonPorc, et le clip qui l'illustre vaut vraiment le détour, appuyé-hélas-sur des faits réels. Puis...difficile de trancher et de citer un titre puis un autre car il faut écouter tout l'album, absolument excellent de bout en bout. Bien sur Ta Reine sort du lot avec son histoire entre filles dont l'épilogue se trouve dans la chanson Tu me regardes, présente uniquement sur la réédition de Brol.
Puis nous aimons (beaucoup) Jalousie (4ème single de l'album) avec son clip plus que stylé réalisé par
Neels Castillon et Léo Walk (ce dernier, danseur et producteur, était le compagnon d'Angèle à l'époque). Le décor c'est le siège du Parti Communiste, avec ses couleurs rappelant les années 60, ses milliers de lamelles en aluminium au plafond de la coupole, bâtiment dont l'architecture si particulière a été réalisée par le brésilien Oscar Niemeyer, lieu emblématique dont le décor rétrofuturiste a été utilisé dans de nombreuses oeuvres dont L’Écume des jours de Michel Gondry. Dans ce superbe espace, accompagnée par quatre danseurs et danseuses, sur une chorégraphie prenante et orchestrée aux petits oignons, Angèle exprime sa vision de la jalousie dans le couple, représentée par des casques-miroirs cubiques portés par danseurs et danseuses (tous et toutes en robe) et qui reflètent ainsi le visage de la personne qui les regarde. Mention spéciale à Nicolas Huchard (danseur officiel de Christine and the Queens) pour son déhanché en robe à pois.

Clip à visionner en dessous.
Alors voilà.

j'l'écoute en boucle # 38 et clip clip hourrah # 17
j'l'écoute en boucle # 38 et clip clip hourrah # 17
j'l'écoute en boucle # 38 et clip clip hourrah # 17
j'l'écoute en boucle # 38 et clip clip hourrah # 17

Publié dans musique, cinéma, art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article