spectacle en approche !

Publié le par martine chiorino

spectacle en approche !

LA VIOLENCE DES RICHES

M. Pinçon-Charlot - M. Pinçon - G. Bailliart - S. Gornikowski

Porter des projets de création puisant dans le réel, dans une démarche d’éducation populaire, c’est ce que nous propose la Cie Vaguement compétitifs en se saisissant des travaux des deux sociologues militants Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, pour en faire une œuvre théâtrale drôle et percutante. Il y est question de violence, mais de celle qui se traduit par la pauvreté des uns et la richesse des autres !
Depuis cinquante ans, le couple de chercheurs Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot (37 années au CNRS) ne cesse de fréquenter les riches de près ou de loin ! Pour mieux les observer, comprendre leur mode de vie et de pensée, leur façon d’entretenir «l’entre soi», de transmettre valeurs et patrimoine....En outre, à deux c’est mieux, en tout cas plus facile. Il est plus aisé, et plus convenable pour la grande bourgeoisie ou l’aristocratie, de recevoir un couple sans craindre de subir l’agressivité supposée naturelle d’un homme ou la perfidie, voire l’incompétence, supposée naturelle, d’une femme seule...! Ayant su gagner la confiance de leurs hôtes, à eux deux ils commettront ainsi une vingtaine d’ouvrages sur la reproduction sociale des inégalités par le biais de la persistance de privilèges ancrés depuis plusieurs générations. Ils ausculteront tour à tour la pratique de la chasse à cour comme celle des «rallyes» qui permettent de s’unir entre-soi, ils visiteront les châteaux et sonderont les grandes familles, notamment les Rotschild.
Paru en 2014, La violence des riches est une vaste synthèse de leurs travaux sur le sujet et ce n’est pas un hasard s’il porte en sous-titre « Chronique d’une immense casse sociale». En effet, non seulement l’ouvrage démonte les mécanismes d’instauration des rapports de domination mais il tente d’analyser comment «les riches» parviennent à les faire perdurer. En pointant particulièrement du doigt une responsabilité de connivence des gouvernants de tous bords qui se rejoignent dans une même idéologie néolibérale, préservent et renforcent les intérêts financiers de la grande bourgeoisie. Notamment par es cadeaux fiscaux et une mollesse douteuse face à la fraude fiscale des plusr iches.Parallèlement à la disparition d’une certaine conscience de classe, d’abord ouvrière,le modèle dominant apparaît comme naturel et la domination commel égitime, intimidant d’autant les classes populaires plus que la grande bourgeoisie détient un patrimoine important d’œuvres d’art. De livre en livre, d’une enquête l’autre, au finalles Pinçon-Charlot ontréussi un très sérieux travail de vulgarisationen direction d’un public nonspécialiste, peu enclin à la lecture d’études sociologiques. Lui ouvrant lesyeux sur des mécanismes opaques dont ils sont les premières victimes.

Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ?

Il s’agit ici de dévoiler la violence sociale des inégalités qu’elle engendre et des risques qu’elle entraîne pour la planète. Le spectacle commence avec des questions posées à chacun de nous, public/citoyen que nous sommes, par 3 comédiens virtuoses, afin de nous situer sur «l’échelle de la richesse», nous plongeant au cœur de ce théâtre documenté et joyeux !

HEXAGONE DE MEYLAN

THÉÂTRE

NOVEMBRE
MA 19 | 20H
ME 20 | 20H

Durée 1H10

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article