MP#52 lire, c'est une bonne médecine !

Publié le par martine chiorino

MP#52 lire, c'est une bonne médecine !

Voici l'initiative portée par l'écrivaine Claudine Desmarteau, qui a joué au docteur le 21 septembre au Centre National du Livre.
À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, elle a prescrit des ordonnances littéraires., ordonnance en bas !

Nous aimons beaucoup Claudine Desmarteau, qui aime beaucoup la musique (ceci explique cela-en partie) et est également illustratrice, et que nous avons rencontrée au festival du livre de Grenoble.

Elle doit son prénom à sa mère passionnée de littérature, comme un clin d'œil à la Claudine de Colette. Elle est diplômée de l'École supérieure des arts appliqués Duperré. Elle travaille tout d'abord comme publicitaire puis directrice artistique dans la publicité, tout en dessinant pour la presse. En 1999, elle intègre le monde de la littérature jeunesse. Elle a publié une 15aine de romans, parfois illustrés par ses soins, et une 20aine d'albums.

Son personnage du petit Gus, qui est le héros de 3 de ses romans illustrés, est un de nos héros favoris en littérature jeunesse.

Dans l'album mes années 70 elle met en scène avec acuité et drolerie les objets (culturels ou non) de cette décennie, sans oublier film et musique,une espèce de madeleine de Proust déjantée à  parfum autobiographique.
(des pages en bas)
Dans teen song, elle met en scène une adolescente rebelle avec comme leitmotiv les chansons de Led Zeppelin. Tout y passe : les inquiétudes des parents affolés par la crise économique, les profs exténués, les copains mal lunés, le premier baiser, le vrai béguin qui pointe son nez...
« Je déteste Sarkozy. En plus, il est fan de Johnny Hallyday. Alors que quand il était jeune, il aurait pu voir Led Zep en concert. La burne. »
Dans Jan, (pour Janis-encore une référence musicale)son héroïne est une adolescente au caractère bien trempé, dont le père boit. le jour ou il s'écroule et ou Jan appelle les pompiers, c'est l'engrenage. Son frère et elle sont confiés à un foyer puis à une famille d'accueil, le temps de l'enquête. Elle rend là hommage au cinéaste François Truffaut et au personnage d'Antoine Doinel, à travers le personnage de Jan.

bref, lisez Claudine Desmarteau, et offrez ses bouquins, surtout aux enfants et aux ados !

ordonnance

ordonnance

MP#52 lire, c'est une bonne médecine !
MP#52 lire, c'est une bonne médecine !
MP#52 lire, c'est une bonne médecine !
MP#52 lire, c'est une bonne médecine !
MP#52 lire, c'est une bonne médecine !
MP#52 lire, c'est une bonne médecine !

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article