art quand tu nous tiens !

Publié le par martine chiorino

street art à Fontaine

street art à Fontaine

que faire à Grenoble cette semaine et ce weekend ?
réponse facile = visiter les tonnes d'expo en cours qui sont pour la plus part gratos !

-Femmes sur tous les terrains
Exposition pour découvrir des femmes écrivaines, chercheuses, sportives... qui ont marqué leur époque;
Maison de l'International de Grenoble

-à tout seigneur tout honneur, celle de SHEPARD FAIREY à l'ancien musée de peinture, place de Verdun, exceptionnelle !

-autre seigneur, mais collectionneur :
ANTOINE DE GALBERT au musée des beaux-arts de Grenoble, place Lavalette.

-Bêtes d’affiches, une saga publicitaire
Après une exposition consacrée à la passionnante saga des affichistes polonaise, le Centre du graphisme d’Échirolles présente un accrochage accrocheur consacré aux animaux dans la publicité.

-JEAN MARC ROCHETTE au musée de l'ancien évéché
Des planches originales de BD au superbe toiles grand format : à voir absolument !

-LA TAPISSERIE, PAPIERS PEINTS TOUT UN ART :
une exposition juste superbe dans un cadre magnifique, idéale balade en ces temps de canicule !

au musée de la houille Blanche à Lancey.
L’exposition présente des papiers peints datant de la fin du XVIIIe siècle jusque dans les années 1920 autour de trois catégories de motifs : les fleurs, l’imitation du textile et l’ornement, avec une partie plus technique dédiée à ce savoir-faire.
L’exposition consacrée à l’art des papiers peints prend tout son sens quand on connaît l’intérêt des Bergès pour le papier. Fils de papetier, lui-même industriel papetier, Aristide Bergès aime ce médium auquel il consacre sa vie d'industriel.
Sa maison - devenue le musée - conserve sur ses murs un ensemble tout à fait exceptionnel de papiers peints de la fin du XIXe siècle, issus des grandes manufactures françaises de cette période telles que Leroy, Grantil, la Société française de Papiers peints, mais aussi anglais comme en témoignent les papiers peints sanitaries présents.

-GROEK à la maison des associations

-PETITE POISONNE à la galerie Spacejunk, toujours avec humour et phrases bien senties.
Vous pouvez acheter des posters de fresques grenobloises et des tee-shirts de divers street artistes.

-LOUIS JAMMES à l'espace Vallès à St Martin d'Hères
Depuis le début des années 80, Louis Jammes n’a cessé de participer à la vie du monde. Philosophe de l’image par le geste, il s’engage. Il ne désire pas témoigner à la manière d’un photo-reporter mais prendre partie, faire partie, son travail : inventer une écriture photographique.
Des membres de la Beat Generation de ces débuts,  des œuvres réalisées à quatre mains avec Jean-Michel Basquiat, aux anges de Sarajevo, Louis Jammes continue sa route et walk on the wild side (Lou Reed) en nous invitant à parcourir le monde.

-AUGUSTINE KOFFIE au VOG à Fontaine, dans le cadre du street art festival...
le chantre du graffuturisme s'expose...Le Street Art Fest Grenoble Alpes l’avait invité en 2016 pour réaliser une gigantesque fresque à la Villeneuve.

-dans un tout autre registre l'expo JONGKIND au musée Hébert à la Tronche : superbe !.
15 Juin 2019 au 23 Septembre 2019
Le bicentenaire de la naissance du peintre hollandais Johan-Barthold Jongking est une occasion de redécouvrir ses œuvres. L’artiste, qui a choisi la France pour vivre et pour peindre, a fait de nombreux et longs séjours à Pupetières et à la Côte-Saint-André où il est enterré. Le parcours de visite de l’exposition évoquera, à travers huiles et dessins, sa vie à Paris et sa bande d’artistes, mais aussi ses séjours en Normandie, à Nevers et finalement en Isère, où il mourra, déjà reconnu pour le modernisme de ses aquarelles marquées par son travail en plein air.
Dans le cadre de la saison 3 de Paysage>Paysages, un événement culturel porté par le Département de l'Isère, sur une proposition artistique de LABORATOIRE.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article