retour à la source...

Publié le par martine chiorino

retour à la source...
retour à la source...
retour à la source...

...à la Source de Fontaine bien sur, pour les tous derniers concerts de l'année (avant la fête de la musique) avec deux soirées multi-plateaux et pas chères (12 euros) :

-Emmenés par la voix envoûtante et l’énergie de la séduisante et charismatique riot girl Ciara Thompson, The Buttshakers nous délivrent une soul chaude et crue qui lorgne sur le blues et les rythmes addictifs qu’ils affectionnent tant.
Un rythm n’blues avec une touche de garage, et une forte dose de sex-appeal font de leurs chansons des hits puissants, transformant leurs shows en furieux dancefloors.

Influencés par les productions Hip Hop/R’n’B des 90’s, aux samples très jazz et groovy telles que The Pharcyde ou A Tribe Called Quest, les musiciens de Da Break synthétisent leurs cultures communes, jusqu’au dancehall jamaïcain pour composer des thèmes autour de l’altérité.

Date : 28 mai 2019 20:30
Salle
: Ampli
Catégorie : Groove Hip-hop Rock

-Nourris depuis l’enfance à la culture Rock et à la Pop Anglophone, les quatre garçons d’Arabella proposent leur propre lecture du Rock’n’Roll, quelque part entre le Swinging London des 60’s et le Rock des années 2000. Leur premier Opus ‘’ARABELLA”, sorti le 8 février 2019, est rock brut et mélodies pop déjà relayé et critiqué par de nombreux médias.

Chez King Child, l’organique cohabite avec l’électronique. La quête enthousiaste de la mélodie pop se marie avec l’envie d’envolées épiques. Il y a du piano, des nappes de synthés, de la batterie, peu de guitare électrique, des ambiances cinématographiques, une esthétique raffinée, des sonorités témoignant d’une écoute attentive des grands classiques rock des années 70, d’autres qui soulignent l’envie d’explorer des territoires non cartographiés.

Blind Sons c’est une guitare à la fois puissante, précise et virevoltante et une voix grave et écorchée, rythmées par une batterie experte, massive et groovy qui frappe de plein fouet et vous tient en haleine jusqu’au bout.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article