fête !

Publié le par martine chiorino

timbre 2019

timbre 2019

Un timbre spécial pour célébrer les 75 ans du droit de vote des femmes

Le 21 avril 1944, par ordonnance du Général de Gaulle, les femmes obtenaient le droit de vote. Pour marquer ce 75ème anniversaire, la Poste édite un timbre spécial à l’effigie des premières femmes à avoir voté dans le pays.
Ce timbre, vendu 88 centimes, sera dès mardi dans tous les bureaux de poste et de tabac de France. Il représente les 1ères femmes présentes dans un bureau de vote.
Un timbre commémoratif était déjà sorti en 2000.

timbre 2000

timbre 2000

C'était le 21 avril 1944. Les femmes devenaient électrices et éligibles, comme les hommes. Un an plus tard, le 29 avril 1945, elles votaient pour la première fois. Souvenir en archives radiophoniques de cette lutte durement menée pour obtenir le droit d'être citoyenne.
Une longue lutte
Longtemps évincées des droits civiques, les femmes ont bataillé pour obtenir l'égalité avec les hommes. En réponse à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, ne prenant pas en compte les femmes, Olympes de Gouges rédige la Déclaration des droits de la femme, dont est extraite la célèbre citation :« La femme a le droit de monter sur l’échafaud, elle doit avoir également le droit de monter à la tribune. »
Après la 1ère Guerre Mondiale, après avoir durement travaillé pour remplacer les hommes partis au front, les femmes réclament le droit de vote. En 1919, un projet est déposé pour accorder le droit de vote aux femmes. Mais les sénateurs le rejettent, malgré l'accord de la Chambre des députés. Un rejet qui n'est pas unique, loin de là. Il se renouvellera en 1925, 1932 et 1935 !
Dans les années 1930, à l'instar des suffragettes anglo-saxonnes, des femmes revendiquent l'accès à la citoyenneté, ne pouvant se résoudre à la résignation. Après s'être présentées aux élections législatives de 1935, bien que n'étant pas éligibles, elles entraînent avec elles des suffragettes à l’hippodrome de Longchamp pour réclamer le droit de vote et "conquérir un nouveau statut civil et politique".
En 1936, alors même qu'elles ne sont pas électrices, trois femmes entrent au gouvernement de Léon Blum, dont Irène Joliot-Curie, nommée sous-secrétaire d’Etat à la recherche scientifique, et Cécile Brunschvicg, sous-secrétaire d’Etat à l’Education nationale : "C’était un paradoxe extraordinaire de penser qu’elles étaient bonnes pour faire des ministres, et pas pour être des citoyennes à part entière" Yvonne Dornès, femme de lettres et féministe française.

Pendant la 2nde guerre mondiale, les femmes se sont engagées dans la Résistance. "Il me semblait absolument insupportable de ne pas être mobilisée comme les hommes" se souvient Geneviève de Gaulle-Anthonioz.
La France, pays de la Déclaration universelle des droits de l'Homme et du citoyen, tarde bien à accorder le droit de vote aux femmes. Après la Finlande, la Norvège, le Danemark, l'Islande, l'Allemagne, l'Estonie, la Lettonie, la Pologne, le Royaume-Uni ou encore la Bulgarie...Pour en savoir plus, cliquez sur le lien en dessous !

Publié dans art, fête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article