en mai fait ce qu'il te plait : écoute de la bonne musique !

Publié le par martine chiorino

en mai fait ce qu'il te plait : écoute de la bonne musique !

donc que faire comme concert début mai à Grenoble ?
(4 idées de sorties)

Leila huissoud + alice et moi + la pietà

à EVE (campus) jeudi 2 mai
De 20H00 à 00H30
>>> Leïla Huissoud (chanson)
Bercée par Brassens, Moustaki, Barbara … émerveillée par la langue française, amoureuse des mots, Leïla Huissoud taquine sa vie de jeune fille avec la pointe de son stylo. L’envie est de revenir à une musique plus simple, plus épurée, qui laisse de la place aux mots… Dans le clair-obscur de la salle, on entend ses doigts glisser sur le manche de la guitare, son souffle s’accélérer, et une fois que son regard est posé, l’urgence de la sincérité.

>>> Alice et Moi (chanson pop)
Alice et Moi c’est une jeune femme qui en a sous la casquette et qui, après ses études littéraires a pris son destin de chanteuse pop en main, pulsion primaire d’une enfance passée à chanter du Vanessa Paradis devant son miroir. Qu’y a-t-il justement de l’autre côté du miroir ? Des mélodies sucrées qui collent au cœur. Sur des sons pop-electro, la sensuelle Alice donne à voir l’histoire d’un mystérieux « moi » qui s’est construit sur les ruines de vieilles chansons d’amour restaurées par la nouvelle scène de la pop à la française.

>>> La pietà (punk rock)
Depuis deux ans, La Piéta débarque dans la sphère musicale, à coup de mystères, masques, concerts bruyants, textes énervés, attitude punk, et clips désabusés. La Pieta, c’est décalé, provoc, pluridisciplinaire, actuel… Et en français. Une espèce de Virginie Despentes qui aurait pris un micro, beats electro, guitares noises, punk rap sarcastique et énervant
« Une œuvre condamnée à régner. » - LONGUEUR D’ONDES
« Une punk-rapeuse aux textes peu conformistes. » - LE MONDE
« Outsider, brutale, fatale, un cri primal qui a bousculé et déstabilisé le public et les professionnels.» - DIDIER VARROD / FRANCE INTER
« La Pietà croise la rage du punk et la verve du rap, c’est une boule d’énergie qui boxe avec les mots et les sons. » - TSUGI

en mai fait ce qu'il te plait : écoute de la bonne musique !

le 3 mai LO JO' à la salle noire (le fief des Barbarins Fourchus)
Le groupe angevin, ou plutôt son créateur et seul pivot Denis Péan, tourne depuis bientôt 40 ans et une vingtaine d'albums...
Chanson française à (très beaux) textes, harmonies vocales et magie musicale...
déjà vus sur scène, impossible de ne pas en tomber sous leur charme, venez les rencontrer ils le valent bien !
Ecoutez les en bas !
(et en plus venez et ainsi soutenez la salle noire !)

en mai fait ce qu'il te plait : écoute de la bonne musique !

le 3 mai à la Bobine Revue Moderne : Petrol Chips Fest

avec Olivier Depardon, Nuage Fou, Bleu Russe, Gontard, Lomostatic, Vestale Vestale & Ray Borneo, Jean-Michel Jarret, La Horde...

Ray Borneo réunit toute l’écurie Petrol Chips pour des concerts d’un autre genre. Ce ne sont plus des « plateaux » mais une revue moderne. Chaque groupe fait des mini concerts de 3 à 5 morceaux maxi, et tout s’enchaîne dans le bar et la salle de concert sans interruption pendant presque 5h !

Petrol Chips, est un label indépendant créé par Ray Borneo.
C’est en Auvergne que Ray Borneo se cache; certain disent l’avoir vu dans une ancienne discothèque au style délicieusement désuet, d’autres prétendent qu’il est installé dans un ancienne usine de tissage, y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler… Quoi qu’il en soit, le son légèrement tordu, chaud, vibrant et percussif, qui sort de son laboratoire ressemble étrangement à celui d’une bande magnétique un peu cramée qui aurait traversé les époques.
En plus de ses propres productions, il est aussi responsable des albums de : Halasan Bazar, Slow Joe, Gontard, Jean-Michel Jarret, Julie Bally,…
A chacune de ses productions, Ray Borneo associe depuis longtemps vidéos et visuels particulièrement léchés. L’image se nourrit de la musique et la musique se nourrit de l’image.

6€ TARIF UNIQUE

en mai fait ce qu'il te plait : écoute de la bonne musique !

Le 03 mai 2019 à 20h30 à l'occasion de la sortie de son nouvel opus "Tempéraments", Malik Djoudi passe par la Maison de la musique de Meylan.

Malik Djoudi, chanteur et musicien autodidacte, natif de Poitiers, nous offre onze nouvelles chansons à la fois instantanées et ambitieuses, hypnotiques et entêtantes, référencées et affranchies, avec ce deuxième album "Tempéraments", l'un des albums français les plus attendus du début de cette année 2019...

Son premier disque solo, tout naturellement titré "Un" avait été une Révélation 2017. Plutôt que de se reposer sur ses lauriers, le chanteur a décidé d'enchaîner avec un second album, parallèlement à une tournée marathon.

Découpé en deux faces distinctes et réalisé par lui-même, "Tempéraments" varie savamment les tonalités comme les ambiances, les humeurs comme les couleurs. En adepte de la synesthésie, Malik Djoudi évoque le rouge pour ce second album, contre le bleu pour le précédent. Une explication colorée qui préserve ainsi un certain mystère. « Je n'ai pas envie de tout expliquer, les chansons doivent garder leur magie poétique et, quelque part, elles ne m'appartiennent plus. J'en suis à la fois le chef d'orchestre et le réceptacle. C'est pareil sur scène pour mieux lâcher prise. » Dans un paysage hexagonal foisonnant, où l'émulation joue à plein entre les intéressés, Malik Djoudi partage des affinités électives avec Étienne Daho, Frànçois and The Atlas Mountains ou encore Flavien Berger. Comptant parmi les meilleurs ambassadeurs de la pop francophone, Malik Djoudi affirme sa belle singularité, son magnétisme touchant et sa voix unique, faisant déjà de lui un chanteur moderne et important de l'époque.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article