c'est ciné, c'est maintenant, c'est bien !

Publié le par martine chiorino

Le Grand Méchant Renard de Benjamin Renner

Le Grand Méchant Renard de Benjamin Renner

17ÈME FÊTE DU CINÉMA D'ANIMATION

Cette année la Fête se déroulera du 1er au 31 octobre 2018 
un  mois pour découvrir, faire découvrir et aimer le cinéma d'animation

La Fête du cinéma d’animation a pour objectif de valoriser le cinéma « image par image » et de contribuer ainsi à la promotion des films et de leurs auteurs. Sa genèse et sa mise en place sont articulées avec la Journée mondiale du film d'animation, célébrée le 28 octobre en hommage à Émile Reynaud, pionnier du « film » image par image et en commémoration de sa première projection publique de bandes animées, à Paris, au Musée Grévin, précisément le 28 octobre 1892.

L’événement se déroule chaque année simultanément en France et dans le réseau culturel à l’étranger grâce à l’Institut français. 
Depuis 16 ans, la Fête du cinéma d’animation fait du mois d’octobre le mois du cinéma d’animation partout en France et dans le monde.

En quelques chiffres, la Fête, c'est : 1 mois d'évènements en France et à l'étranger, 200 structures mobilisées, 1 500 initiatives, près de 100 000 spectateurs dans le monde.

Projections, expositions, rencontres, débats, ateliers... Il y a forcément un événement près de chez vous qui vous fera découvrir le cinéma d'animation ! Découvrez tous les projets de la Fête mis en place par les structures participantes partout en France et dans le monde !

Benjamin Renner, réalisateur césarisé d’« Ernest et Célestine » et du « Grand Méchant Renard », apporte son concours à cette manifestation passionnante. Le cinéaste a accepté d’animer un ciné-goûter autour de Ernest et Célestine le 3 octobre, et d’assister à une projection du Grand Méchant Renard ​le 24 octobre, tandis que des ateliers sur les décors (avec Zyk et Zaza) et le scénario de ses œuvres (avec Jean Regnaud) sont également proposés.
« C’est important de rencontrer les gens, de leur parler de notre travail mais aussi de les écouter », explique Benjamin Renner.
« Ces rencontres sont aussi l’occasion de rassurer des parents dont les enfants rêvent de faire notre métier, de leur expliquer qu’il ne faut surtout pas les décourager », affirme-t-il.
Transmettre cette passion est l’un des points forts de la Fête du Cinéma d’Animation, des valeurs que Benjamin Renner veut célébrer « Si vous avez quelque chose à dire, il faut dessiner et écrire coûte que coûte et vous exprimer sans attendre de trouver un éditeur ou un producteur ! »continue le réalisateur. Cela lui a bien réussi. Aujourd’hui, le réalisateur planche aussi sur une bande dessinée personnelle (sans animaux, une première pour lui !).

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article