MP#30 je tue les géants...et j'ai dix ans !

Publié le par martine chiorino

la bd                      /                      le filmla bd                      /                      le film

la bd / le film

I KILL GIANTS - chasseuse de géants en français - est un comics de Joe Kelly (au scénario)  et de J. M. Ken Niimura (au dessin), sorti à l'origine en 2008, réédité pour ses dix ans, et qui pour cet anniversaire a été adapté en un film sorti le 6 juin 2018.

C'est l'histoire de Barbara, une petite fille perdue dans une vie de famille compliquée, victime de harcèlement à l'école, qui se réfugie dans un monde imaginaire bien plus commode. Elle est fan de Donjons et Dragons, et ne parle que de géants à tout le monde. Elle est convaincue qu'ils sont en marche et qu'elle seule pourra les arrêter. Elle est la tueuse de géants.

Joe Kelly nous a concocté une histoire qui rappelle le film "le labyrinthe de Pan" de Guillermo del Toro (2006), dans lequel une adolescente, pour s'évader d'une réalité trop difficile, s'inventait un monde imaginaire, ou évoque aussi "quelques minutes avant minuit" de Patrick Ness, roman jeunesse à succès également porté à l'écran, paru postérieurement à I KILL GIANTS en 2012, .

MP#30 je tue les géants...et j'ai dix ans !

Ce récit rythmé et original se démarque par le coté volontaire et combatif de l'héroïne, l'acuité de la vision qu'elle porte sur l'univers des adultes, la galerie de personnages vivants et bien campés, la liberté de ton décapante, l'humour acide omni-présent : aucune niaiserie, aucune concession, de l'empathie et du courage.
Le traitement qu'il y est fait du problème du harcèlement scolaire est à souligner : un message fort et sans ambiguité, parfaitement intégré sans artificialité dans le récit.

Le tout est brillamment mis en image par le dessinateur hispano-japonais José María Ken Niimura del Barrio (plus connu comme Ken Niimura) : un trait énergique à mi-chemin entre manga et comics d'avant garde qui vient bien au service d'une histoire de victoire sur soi-même et sur l'adversité, de courage et d'affrontement - parfois physique.
Une BD régulièrement encensée par la critique, primée un peu partout (elle a été en 2010 dans le top ten des meilleurs romans graphiques pour ados établi par l'association des libraires américains).
Ne passez pas à côté.
Le film, scénarisé également par Joe Kelly et réalisé par le danois Anders Walter (lui aussi abondament primé dans le monde entier) est à visionner : voir les personages de la BD que l'on a aimée prendre vie à travers un casting de qualité, c'est du bonheur !

Publié dans lecture, cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article