expo ROCK ! au château des ducs de Bretagne à Nantes

Publié le par martine chiorino

expo ROCK ! au château des ducs de Bretagne à Nantes

La grande exposition ROCK ! une histoire nantaise a démarré depuis février et son succès ne se dément pas, ce qui est normal vu la qualité de la chose !

Les objets présentés sont exceptionnels :
grâce aux artistes, mais aussi à une collecte réalisée auprès des nantais, l’exposition présente plusieurs centaines d’objets : des costumes, des instruments, des accessoires, des trophées (Disques d’or et Victoires de la musique), des affiches, des photos uniques et, surtout, plus de 2.000 albums.

Il y a des reconstitutions très réussies :
le disquaire Fuzz, Trempolino, la chambre de Dominique A, le studio de répétition des Elmer Food Beat, la loge de Philippe Katerine, les platines de C2C…

On peut écouter des morceaux :
Une frise chronologique propose 120 disques à écouter grâce à un « gobelet de concert » distribué à l’entrée : on pose son oreille et on écoute. Des jukebox numériques actionnés par le même gobelet offrent encore plus de titres.

expo ROCK ! au château des ducs de Bretagne à Nantes

Bien sûr, les rockeurs purs et durs sont à l’honneur, mais pas que : l’expo traite du rock au sens très large, toutes les musiques sont représentées sauf la variété, le jazz et les musiques très traditionnelles.

Découvrez les pionniers (Les Rapaces, les Sunset), les grands frères (Zig Zag, Ulysse, Cambouis) ou, à partir de la fin des années 1980, les stars locales (EV, Elmer Food Beat, Dominique A, Dolly, Little Rabbits) et enfin la nouvelle génération (Von Pariahs, Papier Tigre) et aussi de la musique celtique (Tri Yann), de la pop (Philippe Katerine, French Cowboy, Christine and the Queens, Pony Pony Run Run), de la chanson (Françoiz Breut, Jeanne Cherhal), de l’electro (C2C, Madeon, Minitel Rose, Smooth), de la world music (Orange Blossom) et même un peu de reggae (Apartheid not, Djimbo)

Vous pouvez écouter des play-lists ci-dessous : laissez vous séduire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article