parce que c'était elle, parce que c'était lui...

Publié le par martine chiorino

un de ces instants de grâce et de magie rare, du au hasard d'une rencontre et dont on rêve et qui nous enchante : la pianiste Valérie MARIE et le chanteur Grégory BENCHENAFI reprennent  "hallelujah" de Léonard Cohen.

(à visionner grâce au lien en bas !)

une des plus belles chansons jamais écrites, et maintes fois reprise (la version du très regretté Jeff Buckley en est le mètre étalon) interprétée ici par deux artistes pro.
la pianiste Valérie MARIE voit son vol retardé à Toulouse Blagnac et décide de jouer sur un piano mis à disposition des voyageurs pour interpréter "hallelujah", le chanteur Grégory BENCHENAFI se joint à elle.
ça donne :
2 500 000 vues en 6 jours sur Facebook , plus de 3 millions aujourd'hui et  ça continue !
depuis ils ont enregistré  en studio ce titre et deux autres, dont "every breath you take" de Police, pour un mini album intitulé "une rencontre " que vous pouvez acheter sur itunes .
LIEN EN BAS

Grégory BENCHENAFI chantait pour un gala au Casino Barrière de Toulouse. 
il a été nommé aux Molières en 2011 pour le rôle de Mike Brant dans la comédie musicale du même nom, il a commencé sa carrière avec Roger Louret directeur de la compagnie de théâtre les Baladins, reprenant les spectacles de la troupe comme "la java des mémoires » ou jouant dans "dorian gray".
la pianiste et compositrice toulousaine Valérie MARIE a un parcours atypique : tombée dans la marmite musicale à l’âge de 6 ans, elle se passionne par son instrument au point que ses parents durent fermer à clé son piano pour qu’à 17 ans, alors qu’elle rêvait de devenir compositrice de musiques de films, elle s’intéresse à ses études.
Bac plus 5 en poche, elle devient commerciale puis responsable marketing et communication au MIN de Toulouse et ainsi pendant des années, elle ne touche plus à son instrument.
c’est à l‘âge de 40 ans que sa vie bascule par le plus grand des hasards suite à un accident, et en 2014 elle revient à la musique et compose trois covers,une sur Stromae, une sur Nougaro et l’autre sur «Happy» de Farell Williams qu'elle met sur You tube : le buzz est immédiat !
elle a composé l'hymne du Comité Régional Olympique.

 

parce que c'était elle, parce que c'était lui...

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article