par toutatis et par malheur...

Publié le par martine chiorino

par toutatis et par malheur...

C'est bien connu, nous, les (descendants des) gaulois, nous avons peur que le ciel nous tombe sur la tête...

Le problème est que cela risque fort d'arriver pour de bon à la fin du mois :
la station spatiale chinoise "Le Palais Céleste-1", soit en VO "Tiangong-1", en perdition depuis septembre 2015, est en train de retomber sur terre.
La première station spatiale chinoise de l'histoire, mise en orbite en 2011, inactive depuis 2013, est hors de contrôle : apparemment ses batteries sont tombées en panne.
La station perd peu à peu en altitude depuis le 31 décembre 2015 : elle est désormais à moins de 250 km du sol.
Nous parlons d'un cylindre de 10 mètres de long et de 3 mètres de diamètre, d'une masse de 8,5 tonnes, soit la taille d'un bus à peu près.
La station spatiale chinoise Tiangong-1 devrait faire sa rentrée atmosphérique entre le 29 mars et le 9 avril.

Parmi les zones où le risque de chute de débris est le plus élevé figure le sud de la France, sous une ligne passant par Perpignan-Toulon : le risque qu'elle tombe en France est bien réel mais il reste faible. Il est de l'ordre d'un sur 10.000 de toucher quelqu'un. À cela s'ajoute le fait que le module orbital va en principe se disloquer au cours de sa chute en petits morceaux moins dangereux.
Vous pourrez parfois la voir dans le ciel, et suivre en direct son trajet grâce au site ci-dessous.

la station

la station

son point de chute potentiel

son point de chute potentiel

son trajet (image CNES)

son trajet (image CNES)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article