visite d'expo : Mathias POISSON au VOG

Publié le par martine chiorino

week-end studieux : ce samedi petite tournée des (très bonnes) expositions visibles en ce moment sur l'agglo...

début de notre périple au VOG à Fontaine : centre d'art contemporain municipal (membre de l'association D.C.A.qui regroupe 50 structures ) qui propose toujours des expos de grande qualité et nous enchante, émeut et surprend (ce qui n'est pas le moins) depuis plus de 10 ans déjà...

dans le cadre de la saison 2 de Paysage>Paysages, le projet de "laboratoire"
le VOG expose en deux temps des travaux du plasticien Mathias POISSON 
sous le titre "graphies du déplacement "
une exposition en deux parties :
7 décembre – 2 mars : choix d’oeuvres autour de la cartographie subjective.
7 – 31 mars : exposition de cartes récentes réalisées en Isère. vernissage le 7 mars à 18h30.
"l'
artiste explore des zones ou des quartiers, seul ou en groupe, rencontre des personnes qui habitent les paysages, propose des expériences in situ.
pendant ses déambulations, il prend note, il dessine, parfois il photographie ou il cueille des plantes sauvages pour fabriquer ses propres encres"

pour ce premier volet pléthorique sont exposés à la fois des cartes réalisés par l'artiste, des carnets et un choix un peu archéologique d'objets ou de dispositifs qu'il a utilisés ou collectés pendant ses  sorties, des bilans de projets, et une structure en bois matérialisant le cheminement dans un quartier d'Istanbul.
(par moment on sent un vague cousinage avec Ramette, dont les dispositifs avaient été exposés au CRAC à Sète)

à chaque retour de promenade il fait une carte telle que la mémoire en donne trace, bien loin de tout velléité de cartographie exhaustive et de mesure : la carte devient un vrai portrait du terrain, poétique car subjectif .
cartes qu'il réalise en fabriquant lui-même outils et encres, qui font aussi l'objet d'un étalage de cette collection bricolée sur une table.
DIAPORAMA EN DESSOUS

vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils
vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils
vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils
vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils
vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils
vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils
vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils
vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils
vue de la salle principale avec le  chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils

vue de la salle principale avec le chemin en bois / cartes / carnets / encres et outils

on trouve aussi bien des petits artefacts, traces du passage ou témoins de l'activité humaine ramassés dans ses pérégrinations par l'artiste et mis en scène sous forme de chapelets et reliés par dates : chaque fil correspond à une période et un lieu, et est dument étiqueté.
DIAPORAMA EN DESSOUS

petits objets trouvés
petits objets trouvés
petits objets trouvés
petits objets trouvés

petits objets trouvés

sur un grand panneau se trouvent des accessoires de promenade créés par l'artiste :
bâton vibrant, coussin de sieste, dromotablette (bureau pour écrire en marchant), bibliothèque à bretelle, baguettes pour regarder (voir) le paysage, veste gaie,...
un espèce de bagage du voyageur fouchtraque et futile, vraiment drôle et pas si improbable que cela si l'on y regarde de plus près.
et enfin, comme vademecum, des jeux de cartes, dont un "jeu d'égarement" pour créer du hasard dans les promenades et prendre conscience de son corps ou de son environnement, avec des dés improbables (non cubiques...bienvenue aux joueurs de JdR) en céramique et des cartes d'instruction.
DIAPORAMA EN DESSOUS

dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur
dispositifs pour promeneur

dispositifs pour promeneur

pour finir notre visite, près de la vitrine nous trouvons le projet "promenades blanches" pendant lesquelles des promeneurs, guidés, se déplaçaient avec des lunettes de sécurité dépolies, et donc avaient la perception et l'acuité visuelle de mal-voyants.
le visiteur peut reproduire cette sensation, puisqu'une paire de lunettes est exposée.
un photo dans le diaporama permet de se rendre compte de ce que cela donne de les chausser : perturbant pour de vrai...
DIAPORAMA EN DESSOUS

 

les promenades blanches
les promenades blanches
les promenades blanches
les promenades blanches
les promenades blanches

les promenades blanches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article