marque page # 10

Publié le par martine chiorino

(bd) le journal d'Anne Frank s'illustre...

parait en BD chez Calmann-Lévy LE JOURNAL D'ANNE FRANK par ARI FOLMAN et DAVID POLONSKY (labellisé UNICEF)
visuel plus bas

tout voyageur aux pays bas est allé visiter ou -au moins- est passé devant la maison de la famille d'Anne Frank à Amsterdam, un des principaux lieu de souvenir sur la shoah, le génocide des juifs pendant la 2nde guerre mondiale ...

et tout le monde a lu son journal, sauvé par Miep Gies après la déportation d'Anne et sa famille et édité en 1947 par son père Otto Frank, seul survivant de la famille :
traduit en 30 langues, vendu à plus de 30 millions d'exemplaires il a été adapté au cinéma et au théâtre et, pour la seconde fois (octobre 2017), en BD.

l'auteur, né en 1962 à Haïfa, Ari Folman, est lui-même fils de survivants de la shoah.
ses parents ont été déportés à Auschwitz le même jour qu’Anne Frank et sa famille, en septembre 1944.
il est le réalisateur de l'excellent dessin animé "valse avec Bachir "(2008) sur le massacre de Sabra et Chatila, au Liban.
avec son compatriote le dessinateur David Polonsky (qui fut son directeur artistique sur valse avec Bachir) il a donc décidé de finalement dire oui à Yves Kugelmann, le représentant du Fonds Anne Frank (installé à Bâle) prenant  conscience de l’objectif de l’opération : 
élargir la diffusion du texte originel grâce à un média – la BD – susceptible de toucher le plus grand nombre, et particulièrement le jeune public.

pari réussi avec cette adaptation fidèle (Polonsky a travaillé d'après photo), pour laquelle les auteurs ont su garder cette liberté qui fait (une vraie) oeuvre :
une  double page détourne ainsi Le Cri (1893) d’Edvard Munch, et le Portrait d’Adele Bloch-Bauer I (1907) de Gustav Klimt, une autre montre les familles Frank et Van Daan (des voisins) attablées autour d’un maigre repas, sous les traits d’animaux obsédés par la nourriture (un thème récurrent du texte originel, largement développé ici).

un bel album, format comics, une édition soignée, avec en appendice une note d'intention des auteurs.

à noter que le cinéaste israélien n’en a (peut être) pas fini avec le  journal :
le Fonds Anne Frank lui a demandé de l'adapter au cinéma (il existe déjà une version du cinéaste américain George Stevens, de 1959, mais ce n'est pas un dessin animé).
prévu pour 2019, le film devrait s’appeler "Where is Anne Frank ?" et son narrateur sera Kitty, nom que l’enfant avait donné à son carnet promu au rang d’amie.
 
vous pouvez aussi lire :
"la guerre de catherine" adaptation bd du roman de Julia Billet par elle-même et Claire Fauvel
marque page # 10
marque page # 10

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article